Aller au contenu principal

FDSPL 77 : « se battre ensemble et s’unifier »

Au cours de l’assemblée générale de la FDSPL 77, le mardi 4 avril à Dagny, les nouveaux cahiers des charges des AOP bries de Melun et de Meaux ont été abordés.

Dagny, mardi 4 avril. Thierry Bontour et Arnaud Rousseau, ici aux côtés de Jean-Claude Pette, sont intervenus devant les producteurs de lait.

« En Seine-et-Marne, le lait a toute sa place. Cette production, avec ses appellations d’origine protégée, est clairement un marqueur identitaire fort. Notre responsabilité est de regarder comment la filière laitière existera encore dans dix ans », a insisté le président de la FDSEA 77, Arnaud Rousseau, le mardi 4 avril à Dagny lors de l’assemblée générale de la Fédération départementale des syndicats de producteurs de lait de Seine-et-Marne.

Et d’appeler les producteurs à porter, tous ensemble, au niveau de la région, un projet économique et industriel qui les intègre ainsi que l’ensemble de la filière.

Un appel à l’unité appuyé par le président de la FDSPL 77, Jean-Claude Pette, au sujet des AOP : « Aujourd’hui, le vrai combat que nous devons mener, c’est arriver à déconnecter le prix du lait des produits AOP des produits industriels comme le font déjà certaines AOP. À un an de la mise en place du cahier des charges, il faut qu’on soit capable de se battre ensemble et de s’unifier, notamment au moment de la signature de la nouvelle déclaration d’intention lors de l’entrée en vigueur du cahier des charges des AOP. Une prime AOP devra alors être actée de manière claire et contractuelle ».

Dans un second temps, les participants ont pu assister à une présentation détaillée du nouveau cahier des charges et ses conséquences sur leur système de production.

De plus, le président Pette a longuement évoqué le prix du lait en fonction des collecteurs – quatre en Seine-et-Marne depuis septembre 2016 - et sa décomposition – prix de base, primes qualité et AOP.

De grandes hétérogénéités sont à noter dans le département. Si la conjoncture est plus favorable actuellement au prix de lait, d’importants stocks de poudre de lait – quatre cent mille tonnes soit 80 % de la consommation annuelle - empêchent une remontée des prix malgré la baisse de la collecte.

Cette assemblée générale a également été l’occasion d’aborder des points aussi variés que l’association des producteurs de lait de Seine-et-Marne, organisation de producteurs qui regroupe deux tiers des producteurs concernés –ceux collectés par Sodiaal n’en font pas partie-, la loi Sapin II qui impose l’affichage d’un prix dans les contrats, la valorisation des veaux, « un vrai sujet économique » et différentes enquêtes lancées par la FNPL. Enfin, une vidéo présentant les actions et le rôle du Centre national interprofessionnel de l’économie laitière a été diffusée.

Le mot de la fin est revenu au président de la chambre d’Agriculture, Thierry Bontour, qui est revenu sur le contexte difficile de 2016 et l’aide au conseil. Ce soutien, mis en place par la chambre d’Agriculture et le conseil départemental, sera ouvert prochainement.

Enfin, il a donné rendez-vous aux éleveurs à la foire de Coulommiers qui mettra en avant les quarante AOP laitières fromagères.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité