Aller au contenu principal

Ferme pilote : irrigation connectée et logiciels de pilotage d’exploitation

Lors des portes ouvertes de la Ferme pilote innovation, l’irrigation connectée et les logiciels de pilotage d’exploitation seront présentés.

La chambre d’Agriculture de région Île-de-France donne rendez-vous aux agriculteurs mercredi 19 juin de 9 heures à 17 heures à l’exploitation Gaec Hottin à Boutigny-sur-Essonne, lieu-dit Le Marchais, pour la porte ouverte de sa Ferme pilote innovation. Les visiteurs se laisseront guider le long du parcours de l’innovation découpé en six pôles thématiques. Cette semaine découvrez les thématiques Irrigation connectée et Logiciels pour le pilotage de l’exploitation.
Irrigation connectée
Le pilotage de l’irrigation permet un apport d’eau optimisé aux besoins de la culture garantissant ainsi une meilleure productivité et une meilleure gestion de la ressource eau. Les sondes permettant de relever des valeurs de tensions ou encore directement des millimètres d’eau dans le sol existent depuis de nombreuses années. La «  révolution  » qui sera présentée à la Ferme pilote innovation tient au fait que ces sondes sont connectées et envoient automatiquement, plusieurs fois par heure, les données sur une plate-forme web. Les données sont alors visualisables en temps réel. Les techniciens et agriculteurs n’ont plus besoin de se déplacer pour relever les mesures au champ. Les sondes connectées permettent ainsi un réel gain en temps, en précision et en qualité d’interprétation des données. Lors de la journée portes ouvertes, plusieurs types de sondes seront présentés pour le pilotage de l’irrigation ainsi que d’autres outils de gestion et de suivi de l’irrigation à distance.
Logiciels pour le pilotage de l’exploitation
L’enjeu autour de la collecte et du traitement de la donnée en agriculture est immense. À l’ère du numérique, les agriculteurs sont capables de collecter de plus en plus d’informations autour de leurs parcelles. Un des freins identifié est qu’il y a autant de plates-formes web et de mots de passe à retenir qu’il y a d’outils ou de capteurs de marques et fournisseurs différents. Or, l’intérêt de la collecte de toutes ces données est de pouvoir en faire une analyse globale et de recroiser les informations recueillies. La plate-forme Agrinumérique, qui sera présentée le 19 juin, a pour ambition de répondre à cet enjeu. Cette dernière est interopérable avec un maximum d’outils connectés, de logiciels parcellaires comme Mes P@rcelles. La journée porte ouverte sera l’occasion de découvrir ces évolutions.
La chambre d’Agriculture donne donc rendez-vous aux exploitants le 19 juin. Les inscriptions sont ouvertes  : www.ile-de-france.chambagri.fr/affiche-actualites-detail-2105/.


CARIDF

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Publicité