Aller au contenu principal

Festivités
Fêtes et fastes à Vaux-le-Vicomte

À la féérie des lumières et des décorations du château de Vaux-le-Vicomte (Seine-et-Marne), des communs et du parc, s’ajoute une projection monumentale sur la façade à la nuit tombée.

« Fêtes et fastes », tel est le thème de la quinzième édition de « Vaux-le-­Vicomte en lumières » qui plonge les visiteurs dans un univers féérique bienvenu en cette période de crise sanitaire.

Des milliers de décorations (13 000 objets, 4 000 m de guirlandes lumineuses, 26 500 lumières scintillantes dans le grand salon) et de lumières dans les cours, les communs et le château offrent une parenthèse enchantée pour célébrer la fin d’année.

Chaque lieu du rez-de-chaussée du château propose un décor de rêve avec des pièces maîtresses comme un lustre monumental de 8 m de haut dans le grand salon, symbole des fastueuses célébrations, ou un ananas en chocolat réalisé par le Comptoir du cacao dans le cabinet des jeux.

Et pour la seconde année consécutive, à la tombée de la nuit, une projection monumentale de huit minutes recouvre la façade. Elle épouse l’architecture et la décoration de cette surface en lui donnant vie.

Cinq tableaux aux couleurs variées font revivre l’histoire du château à travers des effets en 3D, de l’illumination innovante au son de musiques adaptées.

Quant aux ours en peluche, symboles de l’enfance, ils ont pris possession du musée des équipages à travers différentes saynètes illuminées.

De douces fragrances mettent en émoi l’odorat des petits comme des grands. Cadeaux surprises pour les enfants, promenades en calèches, chasses au trésor viennent compléter la visite.

La jauge de visiteurs étant fortement réduite cette année en raison des mesures sanitaires, les visites se font sur réservation.

L.G.-D.

En raison du confinement, les visites étaient suspendues. Les jardins et la boutique sont dorénavant rouverts. L'intérieur du château, quant à lui, devrait pouvoir rouvrir à partir du 15 décembre.

 

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité