Aller au contenu principal

Festivités
Fêtes et fastes à Vaux-le-Vicomte

À la féérie des lumières et des décorations du château de Vaux-le-Vicomte (Seine-et-Marne), des communs et du parc, s’ajoute une projection monumentale sur la façade à la nuit tombée.

« Fêtes et fastes », tel est le thème de la quinzième édition de « Vaux-le-­Vicomte en lumières » qui plonge les visiteurs dans un univers féérique bienvenu en cette période de crise sanitaire.

Des milliers de décorations (13 000 objets, 4 000 m de guirlandes lumineuses, 26 500 lumières scintillantes dans le grand salon) et de lumières dans les cours, les communs et le château offrent une parenthèse enchantée pour célébrer la fin d’année.

Chaque lieu du rez-de-chaussée du château propose un décor de rêve avec des pièces maîtresses comme un lustre monumental de 8 m de haut dans le grand salon, symbole des fastueuses célébrations, ou un ananas en chocolat réalisé par le Comptoir du cacao dans le cabinet des jeux.

Et pour la seconde année consécutive, à la tombée de la nuit, une projection monumentale de huit minutes recouvre la façade. Elle épouse l’architecture et la décoration de cette surface en lui donnant vie.

Cinq tableaux aux couleurs variées font revivre l’histoire du château à travers des effets en 3D, de l’illumination innovante au son de musiques adaptées.

Quant aux ours en peluche, symboles de l’enfance, ils ont pris possession du musée des équipages à travers différentes saynètes illuminées.

De douces fragrances mettent en émoi l’odorat des petits comme des grands. Cadeaux surprises pour les enfants, promenades en calèches, chasses au trésor viennent compléter la visite.

La jauge de visiteurs étant fortement réduite cette année en raison des mesures sanitaires, les visites se font sur réservation.

L.G.-D.

En raison du confinement, les visites étaient suspendues. Les jardins et la boutique sont dorénavant rouverts. L'intérieur du château, quant à lui, devrait pouvoir rouvrir à partir du 15 décembre.

 

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité