Aller au contenu principal

Filière porcine: 1200 manifestants pour les abattoirs AIM

Environ 1200 personnes ont, selon la police, manifesté le 4 mars, leur soutien à l'abattoir en difficulté AIM, à Villedieu-les-Poêles (Manche) devenue ville morte pendant plus de deux heures.

L'abattoir emploie dans la Manche plus de 350 personnes, à Villedieu-les-Poêles et la commune proche de Sainte-Cécile. «On veut du boulot», scandaient les salariés de l'abattoir en tête de cortège. Tous les commerçants ont fermé et la ville de 4000 habitants était interdite à la circulation. Le tribunal de commerce de Coutances (Manche) doit examiner, le 6 mars, le sort de l'entreprise. Pour l'heure, seul le site breton d'Antrain a fait l'objet d'offres de reprises, partielles.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité