Aller au contenu principal

Fin des quotas sucriers : les planteurs pour un accord interprofessionnel « avec du contenu »

Dans un communiqué diffusé au lendemain de la table ronde sur le sucre du 3 novembre, la confédération des planteurs de betteraves (CGB) indique qu’elle est prête au dialogue à condition qu’il débouche sur un Accord Interprofessionnel national et un contrat type qui « sont des éléments essentiels de la réussite de la filière betteravière de demain »

Cet accord et ce contrat doivent porter sur « l’ensemble des conditions de rémunération de la betterave ». Selon le président de la CGB Eric Lainé, le récent rapport sur la filière implique une « répartition équilibrée des risques entre planteurs et fabricants (et) la transparence dans le paiement des betteraves ». La CGB s’engage à apporter sa contribution à tous les sujets abordés par les groupes de travail mis en œuvre par le ministère de l’agriculture.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité