Aller au contenu principal

Magazine
Folles époques à Meaux

Folles époques, le spectacle historique de Meaux (Seine-et-Marne), est de retour après deux ans d’absence. Il reste encore cinq représentations pour profiter de cette fresque qui permet de revivre 2000 ans d’histoire de la cité meldoise.

De la cité des Meldes aux années folles, le spectacle historique de Meaux propose, à travers dix-neuf scènes, de revivre 2 000 ans d’histoire de France et de Meaux en soixante-quinze minutes.

Ce spectacle, qui célèbre ses 40 ans, bénéficie d’un décor exceptionnel : la cour fermée — une des rares en France — de la cité épiscopale composée notamment de la cathédrale Saint-Étienne, du palais épiscopal et de la chapelle ou vieux chapitre. L’un de ses illustres habitants n’est autre que l’écrivain et évêque Jacques-Bénigne Bossuet aussi appelé l’Aigle de Meaux.

Mis en scène par Pierre Corbel, avec la participation de Lorànt Deutsch, qui fait office de passeur d’histoire, le spectacle actuel s’intitule Folles époques. Cette neuvième création met en avant des événements qui se sont déroulés au pied de la cathédrale Saint-Etienne, ainsi qu’à proximité en terre de Brie comme l’invasion des vikings, le cénacle de Meaux, la venue d’Henri IV pour rendre visite à sa maîtresse Gabrielle d’Estrées, la dernière nuit de Louis XVI et sa famille avant leur retour à Paris, la bataille de la Marne… sans oublier un clin d’œil au brie de Meaux, fromage servi au congrès de Vienne en 1815.

Si toutes les scènes sont historiquement correctes, elles s’appuient parfois sur des légendes ou prennent une tournure moderne et surprenante.

Ce spectacle est aussi une grande aventure humaine réunissant 500 bénévoles (comédiens, danseurs, musiciens, cavaliers…) dont près de 400 acteurs sur scène qui revêtent 2 500 ­costumes — la cathédrale Saint-Etienne étant transformée en vestiaire. Plusieurs générations d’une même famille sont parfois bénévoles. L’ensemble est illuminé de 900 projecteurs auxquels s’ajoutent du mapping vidéo et 300 jeux de lumière, le tout rythmé par des musiques ­adaptées.

Bref, à la nuit tombée, Folles époques emmène le spectateur dans une aventure onirique sur l’histoire, souvent oubliée, de la ville de Meaux.

Représentations les 17 juin, 1er, 2, 8 et 9 juillet, à 22 h 45. ­Réservation ici.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
Vendredi 28 octobre, à la préfecture de Melun. Anne-Gaëlle Blanc, de l'OFB, Bruno Mollot, de la FDC 77, et Brice De Bisshop, éleveur et représentant de la FDSEA, sont intervenus dans le cadre des nouvelles restrictions concernant la grippe aviaire.
Grippe aviaire en Seine-et-Marne : restrictions sur la chasse
Alors que le niveau de risque de grippe aviaire devrait prochainement passer à « élevé » sur tout le territoire, une nouvelle…
De g. à d.	: Patrick Langlois, Jean-Marie Fortin, Pierre Coisnon et Sébastien Méry. Tous ont pris la parole pour évoquer le choc énergétique et son impact sur les filières agricoles et alimentaires.
Choc énergétique : les acteurs des filières alimentaires témoignent
Face à la colossale hausse du prix de l’électricité et du gaz, la FNSEA du Loiret a réuni les acteurs des filières alimentaires…
Lundi 24 octobre, à Chartres. Pour la plateforme Sur le champ	! co-­présidée par Éric Thirouin et Éric Brault, l'enjeu est de gagner le marché de la ­restauration collective.
Sur le champ ! en manque de restauration collective
La SCIC* qui gère la plateforme Sur le champ ! a organisé, le 24 octobre à Chartres, son assemblée générale annuelle, suivie d'…
Publicité