Aller au contenu principal

Magazine
Fontainebleau célèbre Napoléon

Le 5 mai 1821, Napoléon I er mourait à Sainte-Hélène. Deux siècles plus tard, le Château de Fontainebleau célèbre ce bicentenaire et présente ses nouvelles acquisitions.

À l’occasion du bicentenaire de la mort de ­l’empereur Bonaparte, le Château de ­Fontainebleau (Seine-et-Marne) présente de nouvelles pièces, exposées au sein du Musée ­Napoléon I er. Celles-ci sont issues d’une donation de la famille Bonaparte en 1986.

Ce musée présente de nombreuses pièces ayant appartenu à l’empereur, dont des vêtements ou le berceau de son fils ou encore un globe terrestre (notre photo).

Un moule à oublie, ancêtre du moule à gaufre, à l’effigie de Napoléon I er et qui aurait été utilisé en 1810 ou en 1840 lors du retour du corps, est présenté au public aux côtés de porcelaines précieuses issues d’une donation récente.

On trouve aussi un portrait de Thomas Berthereau, président du tribunal civil de la Seine, né à ­Coulommiers (Seine-et-Marne). Cet homme est l’un des rares magistrats à s’être opposé au divorce de Joséphine de ­Beauharnais et de Napoléon I er en 1809.

Il a été décoré de la Légion d’honneur en 1811, après avoir participé à la rédaction du Code de procédure civile voulu par l’empereur.

Une horloge fabriquée par Pierre-Louis-Arnulphe Duguers de Montrosier, représentant le roi de Prusse Frédéric II, ennemi de Napoléon, est aussi exposée. Longtemps rangée dans les réserves du Mobilier national, elle a trouvé sa place au sein du musée il y a peu.

À la mort de l’horloger, son épouse, peu fortunée, la dépose en gage.

Ne parvenant pas à rembourser ses dettes, l’horloge est récupérée par l’État, qui la dépose dans les réserves. Il était inenvisageable d’exposer dans une demeure impériale une horloge vantant les honneurs d’un ennemi de Napoléon.

Son exposition au public dans une demeure impériale est donc une première.

Le film promotionnel réalisé par le Château de Fontainebleau au sujet de l'exposition.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Publicité