Aller au contenu principal

Magazine
Fontainebleau célèbre Napoléon

Le 5 mai 1821, Napoléon I er mourait à Sainte-Hélène. Deux siècles plus tard, le Château de Fontainebleau célèbre ce bicentenaire et présente ses nouvelles acquisitions.

À l’occasion du bicentenaire de la mort de ­l’empereur Bonaparte, le Château de ­Fontainebleau (Seine-et-Marne) présente de nouvelles pièces, exposées au sein du Musée ­Napoléon I er. Celles-ci sont issues d’une donation de la famille Bonaparte en 1986.

Ce musée présente de nombreuses pièces ayant appartenu à l’empereur, dont des vêtements ou le berceau de son fils ou encore un globe terrestre (notre photo).

Un moule à oublie, ancêtre du moule à gaufre, à l’effigie de Napoléon I er et qui aurait été utilisé en 1810 ou en 1840 lors du retour du corps, est présenté au public aux côtés de porcelaines précieuses issues d’une donation récente.

On trouve aussi un portrait de Thomas Berthereau, président du tribunal civil de la Seine, né à ­Coulommiers (Seine-et-Marne). Cet homme est l’un des rares magistrats à s’être opposé au divorce de Joséphine de ­Beauharnais et de Napoléon I er en 1809.

Il a été décoré de la Légion d’honneur en 1811, après avoir participé à la rédaction du Code de procédure civile voulu par l’empereur.

Une horloge fabriquée par Pierre-Louis-Arnulphe Duguers de Montrosier, représentant le roi de Prusse Frédéric II, ennemi de Napoléon, est aussi exposée. Longtemps rangée dans les réserves du Mobilier national, elle a trouvé sa place au sein du musée il y a peu.

À la mort de l’horloger, son épouse, peu fortunée, la dépose en gage.

Ne parvenant pas à rembourser ses dettes, l’horloge est récupérée par l’État, qui la dépose dans les réserves. Il était inenvisageable d’exposer dans une demeure impériale une horloge vantant les honneurs d’un ennemi de Napoléon.

Son exposition au public dans une demeure impériale est donc une première.

Le film promotionnel réalisé par le Château de Fontainebleau au sujet de l'exposition.

Les plus lus

Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Vincent Michelet montre la graine au stade «	germée 2 cm	» dont raffolent les corbeaux.
Appel aux agriculteurs pour réclamer une indemnisation des dégâts de corvidés
En juin, de nombreux agriculteurs constatent, comme à l'accoutumée, que les corbeaux et autres corvidés ont fait des semis leurs…
La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Le 13 juin, à Châteaudun. L'irrigation est un sujet important mais les animaux sont indispensables à la réussite de Plus belle la campagne.
Plus belle la campagne apporte l'irrigation à Châteaudun
Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a organisé son opération Plus belle la campagne le 13 juin à Châteaudun, autour du thème de l'…
Damien Chardon, exploitant agricole à Chevrainvilliers.
Les Fruits rouges de mon jardin et ses légumes
Depuis plus de vingt ans, Damien Chardon, exploitant agricole à Chevrainvilliers, s’est diversifié dans la production de fruits…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité