Aller au contenu principal

Région
François Bonneau annonce un « budget de combat » pour 2021

Quelques jours avant la session plénière du conseil régional de Centre-Val de Loire, son président François Bonneau a présenté un budget primitif marqué par une forte hausse des dépenses d’investissement.

Lundi 15 février, le président de Région François ­Bonneau a réuni la presse pour évoquer les dossiers qui seront débattus ce jeudi 18 février en session plénière de l’assemblée régionale. Parmi les nombreux sujets évoqués, l’élu socialiste a présenté le budget primitif proposé au débat. « Un budget totalement exceptionnel », « un budget de combat », « un budget de reprise » : en hausse de 24,7 %, il vise à répondre à la crise sanitaire en soutenant les acteurs économiques, l’emploi, la jeunesse, la culture, les territoires fragiles.

Marc Gricourt, premier vice-­président délégué aux finances, note en particulier la « montée en puissance des dépenses d’investissement » — 787 millions d’euros, contre 463 millions en 2020 — afin de « relancer l’économie » tout en préparant l’avenir (rénovation thermique, construction de nouveaux lycées, déploiement de nouveaux trains).

« Nous engageons ces dépenses parce que la gestion financière de notre collectivité le permet, poursuit le vice-président. Nous faisons partie des trois Régions les mieux gérées de France. C’est de bon augure pour la prochaine mandature. »*

François Bonneau a aussi évoqué les fonds européens, insistant notamment sur les « moyens importants » qui vont pouvoir être mobilisés en 2021 et 2022 pour l’agriculture régionale : 144,3 millions d’euros au total, qui proviennent du futur budget européen 2021-2027, du ­Feader « socle » et des crédits du plan de relance Feader « Next generation EU ».

Pointant une « formidable opportunité » pour accompagner la relance régionale et accélérer la transition des systèmes agricoles, la majorité régionale entend utiliser ces crédits pour, entre autres, engager en deux ans 800 exploitations dans des Mesures agro-environnementales et climatiques (28 millions d’euros du Feader), doubler la surface annuelle aidée en conversion bio (plus de 18 millions d’euros), accompagner 500 nouvelles installations en agriculture (10,8 millions d’euros), doubler le Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (13,7 millions d’euros), ou encore accompagner les entreprises de transformation agroalimentaire (4 millions d’euros).

*Les prochaines élections régionales sont prévues d'ici à mi-2021. François ­Bonneau est candidat à sa réélection.


Photo : Orléans, le 15 février. François Bonneau (à dr.) et Marc Gricourt ont présenté à la presse le budget primitif 2021 du conseil régional de Centre-Val de Loire. © Région CVL

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Moisson 2021 : malgré les inquiétudes, une année plutôt correcte en moyenne
La chambre d'Agriculture fait le bilan de la moisson 2021 au terme d'une campagne marquée par une météo avec de fortes amplitudes.
Le 7 septembre, à Outarville. Le monde agricole a retrouvé le chemin d'Innov-agri, après le report de l'édition 2020.
Innov-agri bat son plein à Outarville
La Covid-19 aura contraint les organisateurs d'événements à reporter leurs salons. C'est le cas d'Innov-agri, qui devait se tenir…
Samedi 11 septembre, à Thiverval-Grignon (Yvelines). Les élus du territoire étaient nombreux à participer à la manifestation contre la vente du domaine de Grignon.
Près de 400 manifestants et unité des élus contre la vente du domaine de Grignon
La manifestation contre la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea Cogedim a mobilisé près de 400 personnes samedi 11 …
Publicité