Aller au contenu principal

Françoise Moral, de la calculette à l’assiette

Comptable durant une quinzaine d’années, Françoise Moral a changé de vie: elle fabrique désormais des crèmes de fromage avec des productions 100 % franciliennes.

Voilà un peu plus d’un an que Françoise Moral a créé sa propore entreprise : Kilucuy - (prononcer « qui-l’eût-cuit ») - en référence à l’expression « qui l’eût cru ».

Qui eût cru, en effet, que cette comptable se retrouverait un jour dans un laboratoire de cuisine à Méréville (Essonne) à fabriquer de manière artisanale des crèmes de fromage avec des productions 100 % franciliennes.

C’est pourtant bien le virage que Françoise Moral a choisi d’opérer dans sa vie il y a trois ans. « J’ai passé près de quinze ans en cabinet comptable et en bureau d’études. J’avais une vie très normée, codifiée. Et puis un jour, mon mari a eu l’occasion d’aller travailler en Chine. J’ai choisi de tout plaquer pour le suivre. Sauf que l’aventure a coupé court, car la mutation n’a jamais eu lieu ! »

Françoise Moral se retrouve alors sans emploi et entame une véritable introspection. « J’ai d’abord repris la direction de la société de transports de mes parents, mais rapidement, je me suis interrogée sur mes priorités et mes envies. »

La conclusion est sans appel : elle veut « faire, toucher, être actrice ». « J’ai voulu revenir au côté primaire de la vie, l’alimentation. Les produits laitiers me parlaient beaucoup car, enfant, avec mon grand-père normand, j’avais déjà mis les mains dedans ».

Françoise Moral entame alors une véritable reconversion : diplôme universitaire Fromages et patrimoine, stage dans différents commerces et chez un affineur...« J’ai affiné le projet de Kilucuy durant cinq ans. Je voulais associer les produits laitiers avec toute la richesse du territoire francilien. On y fait des productions originales, de haute qualité et qui sont peu mises en avant. »

Ainsi, Françoise Moral a créé des crèmes de fromage aromatisées avec des végétaux.

 « Je travaille les bries de Meaux et Melun produits et affinés en Seine-et-Marne et le chèvre d’une ferme des Yvelines. J’y associe du cresson, de la menthe poivrée, du safran, du basilic...tout est 100 % francilien. »

Ces crèmes de fromage peuvent être associées à des soupes, des sauces pour accompagner une viande, des pommes de terre, du riz ou tout simplement étalées sur des tartines en apéritif.

« J’ai créé ce produit en me souvenant de ma vie de citadine pressée qui rentrait le soir sans avoir le temps de faire à manger. C’est tout prêt, c’est sain, authentique et ça égaie le quotidien ! » affirme celle qui mesure désormais l’audace dont elle a fait preuve pour mener son projet à terme : « Au fond, j’ai pris un risque fou. Dans la comptabilité, ma carrière était toute tracée et mon évolution salariale aussi ! Là, je suis sans filet, mais je ne ferai machine arrière pour rien au monde. »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité