Aller au contenu principal

Fromages et vins : des appellations loir-et-chériennes connues et reconnues

Un groupe du conseil départemental de Loir-et-Cher est parti à la découverte du canton de Saint-Aignan, le 21 mars dernier. Visite de la fromagerie Rousseau à Meusnes et dégustation de vins du domaine Hubert et Olivier Sinson étaient au programme.

Dans le cadre de sa tournée des cantons, Nicolas Perruchot, président du conseil départemental de Loir-et-Cher, a passé la journée du 21 mars dans le canton de Saint-Aignan.

Accompagné des conseillers départementaux du secteur, Marie-Pierre Beau et Philippe Sartori, il a fait le tour de plusieurs entreprises du secteur, dont la fromagerie Rousseau à Meusnes.

Reprise par la famille Rousseau en juillet 2018, la chèvrerie du Fouzon est un élevage familial caprin avec un atelier en transformation fromagère. « Tous nos fromages sont issus de notre ferme et transformés par nos soins, précise Carole Rousseau, qui travaille dans le domaine depuis une vingtaine d’années. Je souhaite garder la tradition du travail manuel pour que chaque fromage soit unique ».

Située sur le village de Meusnes, l’exploitation bénéficie des trois AOP de la région Centre-Val de Loire : le Selles-sur-Cher, le Valençay et le Sainte-Maure-de-Touraine.

« Les appellations nous permettent d’avoir une vraie garantie financière et d’organisation, souligne l’éleveuse. Mais ça nous demande aussi de suivre trois cahiers des charges, qui sont heureusement à peu près dans la même dynamique ».

Soutenue par son mari et ses deux enfants, Carole Rousseau ne vend pas moins de 320 000 fromages par an (60 % de Selles, 25 % Valencay et le reste en Sainte-Maure), dont la grande majorité est directement vendue à Rungis. « Il y a un très gros potentiel dans le monde de la chèvre, assure la gérante. Bien que soit un métier d’astreintes, c’est aussi et surtout une passion que nous vivons en famille ».

Pleine de bonnes idées, la chèvrerie fait un partenariat avec le Zooparc de Beauval afin que tous les invendus et le lactosérum servent de digestat au méthaniseur. Carole Rousseau a également annoncé un projet de travail avec un truffier implanté sur la commune de Chambord pour produire des fromages aromatisés à la truffe.

Pour accompagner cette visite fromagère, rien de tel qu’une dégustation des vins Valençay et Touraine du domaine Hubert et Olivier Sinson, situé dans la commune.

Viticulteur depuis quatre générations à la jonction du Berry, de la Sologne et de la Touraine, Olivier Sinson a présenté avec fierté son excellent millésime 2018. « Les vendanges 2018 ont été exceptionnelles tant en qualité qu’en quantité », se réjouit le vigneron.

Une visite gourmande, entre appellations fromagères et viticoles qui révèlent les saveurs de Loir-et-Cher.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Alexandra Laurent-Claus présente sa gamme de produits cosmétiques au lait d'ânesse, présentée dans sa ferme.
Alexandra Laurent-Claus et ses savons au lait d'ânesse
Alexandra Laurent-Claus est une jeune éleveuse qui fabrique des produits cosmétiques à base de lait d'ânesse. Dynamique et…
L’assemblée générale de la FAV 41 s’est déroulée le 23 octobre à Monthou-sur-Bièvre dans le respect des règles sanitaires : port du masque, distanciation physique et absence de moment convivial à la fin des travaux.
«  Maintenir une viticulture dynamique  »
La Fédération des associations viticoles de Loir-et-Cher (FAV 41) a tenu son assemblée générale le 23 octobre à Monthou-sur-…
Publicité