Aller au contenu principal

Intempéries
Gel : une tournée régionale pour avancer

Mardi 20 avril, Philippe Noyau, président de la chambre régionale d’Agriculture, Florent Leprêtre, président de la FNSEA CVL, et Clément Mercier, trésorier de JA CVL, se sont rendus dans trois exploitations de la région afin de constater les dégâts du gel.

Pour cela ils avaient invité des élus et des responsables des administrations de la région afin de les sensibiliser à cette problématique.

Cet événement s’est déroulé dans trois exploitations : une en grandes cultures dans le Loiret, une autre en viticulture dans le Loir-et-Cher et la dernière en arboriculture dans le Cher.

Gel Loiret
Le matin, Olivier Parou a conduit l'assemblée présente sur l'une de ses parcelles de betteraves, complètement dévastée par le gel.

Le premier arrêt de cette journée marathon s'est fait dans le Loiret, chez Olivier Parou, producteur de grandes cultures à Huêtre. Régine Engström, préfète de la région et préfète du département, est venue pour entendre les revendications des agriculteurs présents.

Les élus ont également pointé du doigt la problématique de l'eau et de l'irrigation. Une revalorisation du coefficient annuel d'attribution du secteur Fusain a été demandée.

Gel Loiret
Arrivée tôt, Caroline Janvier, députée du Loiret, a pu échanger avec Patrick Langlois, président de la FNSEA45, au sujet du gel, des sucreries et de la Pac (de g. à d.: Clément Mercier, Florent Leprêtre, Philippe Noyau, Cédric Benoist, Caroline Janvier et Patrick Langlois).

Deuxième arrêt dans le Loir-et-Cher, à Saint-Georges-sur-Cher, pour échanger avec Sébastien Paris et Carine Simoneau, viticulteurs.

Fortement impactés par les gelées noires, ils ont pu énumérer leurs nombreuses requêtes devant la préfète et François Bonneau, président de la Région.

Gel Loir-et-Cher
À Saint-Georges-sur-Cher (Loir-et- Cher), Sébastien Paris et Carine Simoneau font constater les dégâts sur leurs vignes à François Bonneau, Régine Engström, Philippe Noyau et toutes les per- sonnes présentes.

La dernière étape de cette tournée s'est déroulée à la coopérative La Martinoise à Saint-Martin-d’Auxigny, dans le Cher.

Plusieurs arboriculteurs ont pu mettre en lumière les incohérences entre législation et réalité du terrain, notamment en ce qui concerne la protection des arbres fruitiers et les tours antigels.

Gel Cher
À Saint-Martin-d’Auxigny (Cher), ne vous fiez pas aux fleurs de ces pommiers. Malgré leur aspect, d’ici une dizaine de jours, elles tomberont toutes à cause des gelées.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
La moisson est terminée dans le département et des tendances se dessinent, sans résultats définitifs pour l'instant.
Les tendances de la moisson en Loir-et-Cher
Les chiffres des rendements concernant les céréales sont chaque année grandement attendus. Frédéric Cadoux, conseiller grandes…
Publicité