Aller au contenu principal

Gens du voyage : les occupations illicites de parcelles en nette hausse

Les occupations de parcelles agricoles se poursuivent cet été avec des nuisances pour les exploitations.

C’est assurément la mauvaise surprise de l’été. Les occupations illicites de parcelles agricoles se poursuivent en Ile-de-France, avec des conséquences évidentes pour les exploitations.

Les agriculteurs sont las de ces envahissements intempestifs qui nuisent à leurs activités, au moment même de l’implantation des couverts végétaux pour l’interculture.

La dernière occupation en date s’est produite ce week-end à Bernes-sur-Oise (Val-d’Oise) sur un champ captant qui approvisionne en eau potable d’autres communes des environs.

Dix-huit caravanes stationnent actuellement sur le terrain.

Les services de la FDSEA restent mobilisés comme ils l’ont été à la mi-juillet lors de l’occupation d’une parcelle appartenant à la SCEA Pellé à Cormeilles-en-Vexin (Val-d’Oise). Des dépôts d’immondices, des actions de braconnage et même des feux ont été constatés.

Début août, ce sont 250 caravanes qui se sont installées dans deux prairies voisines du château (classé monument historique) de Saint-Jean-de-Beauregard. Une occupation qui intervenait après un premier stationnement illégal d’un mois avec des branchements illicites sur une borne à incendie et un poteau d’éclairage public, ce qui avait conduit la sous-préfecture de Palaiseau à prendre un premier arrêté d’expulsion.

Les gens du voyage ont finalement quitté les lieux entre le 9 et le 10 août, mais pour le propriétaire, François de Curel, le préjudice est lourd. Il a fallu nettoyer les parcelles et le domaine a fermé provisoirement ses portes au public en pleine saison touristique.

« Deux occupations coup sur coup, c’est insupportable, d’autant que les gens du voyage ont occupé cette fois la totalité de notre parking », assure le propriétaire, par ailleurs exploitant agricole.

On notera que le département de l’Essonne a plusieurs fois été touché, dans le passé, par ces occupations sauvages de la communauté des gens du voyage.

Ollainville en septembre 2015 et Vert-le-Grand en avril dernier ont ainsi fait l’objet d’intrusions sur des parcelles.  

À chaque fois, la FDSEA Ile-de-France a fait valoir un arrêté d’expulsion sous les 48 heures auprès du préfet en place.

Ainsi aucune action syndicale n’a été menée jusqu’au bout depuis les deux dernières années. « Nous sommes reconnaissants de la réactivité de notre préfecture à ce sujet », témoignent les services concernés.

Concernant Beauregard, un texto a été adressé à l’ensemble des adhérents de l’Essonne et de Saint-Arnoult par Christophe Lerebour, président de l’Union des exploitants agricoles de Saint Arnoult - Dourdan pour préparer une action « coup de poing » : « Récupérons nos terres au cas où l’Etat n’aurait pas respecté sa parole ».

Mais les gens du voyage sont partis avant... Ce qui n’empêche pas les syndicats de rester pour l’heure totalement mobilisés : « nos terres sont nos outils de travail et nous devons montrer l’unité du monde agricole  », martèle Christophe Lerebour.  

Photo : 250 caravanes ont occupé, début août, deux prairies faisant office de parking près du château de Saint-Jean-de-Beauregard (Essonne).

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité