Aller au contenu principal

Portrait de la semaine
Geoffrey Plisson, toujours plus loin

Arrivé dixième du Marathon des sables début avril, Geoffrey Plisson est un sportif dans l’âme. Il n’en oublie pas pour autant ses autres responsabilités et garde les pieds sur terre.

C’est une performance dont il ne fait pas étalage. Geoffrey Plisson, 34 ans, est arrivé le 1er avril dixième du Marathon des sables, l’une des courses les plus exigeantes du monde. « C’est une épreuve de 250 kilomètres à pied, dans le Sahara marocain », explique-t-il. Aux températures caniculaires, s’ajoute une difficulté supplémentaire : les candidats doivent être autosuffisants en alimentation : « On doit porter entre sept et dix kilos de nourriture, des plats lyophilisés. Seule l’eau est fournie par l’organisation », explique-t-il.

« Une aventure humaine »

Il avait déjà participé en octobre dernier à cette compétition. Une édition très difficile : « Les conditions climatiques étaient très dures, il a fait très chaud », se remémore-t-il. Il était tout de même parvenu à décrocher la 30e place, un score plus qu’honorable pour une première participation. S’il est revenu, c’est aussi car ce challenge représente un véritable partage : « C’est un voyage, une découverte. C’est aussi une aventure humaine. Le soir, dans les tentes montées par l’organisation, on se retrouve, on s’entraide. Il y a du lien, on se fait des amis. Y participer change la vie », analyse le sportif.

Mais avant d’obtenir un tel classement à la fin de ce marathon, Geoffrey Plisson s’est entraîné. Il a déjà participé à plusieurs marathons et des trails de 100 km, voire plus. Il s’entraîne seul, en pratiquant la course à pied et le vélo, au moins cinq fois par semaine. Mais il l’avoue, sa carrière de militaire, durant laquelle il était démineur, l’a sûrement aidé. Pourtant, à son retour dans la vie civile, il a arrêté le sport, avant de reprendre une activité physique régulière voici sept ans : « Ça me manquait. C’est bénéfique pour ma santé et pour décompresser après le travail », précise-t-il.

Un homme comme les autres

Si Geoffrey Plisson a la fibre sportive, il n’en reste pas moins un homme comme les autres. Si on lui demande les dates marquantes de sa vie, il cite son mariage et la naissance de ses deux filles. Il travaille aujourd’hui dans une entreprise de couverture et d’étanchéité à Ferrières-en-Brie (Seine-et-Marne), par choix. Quand le couple a appris qu’un enfant allait arriver, Geoffrey Plisson, alors âgé de 23 ans, a décidé de quitter l’armée pour se consacrer à sa vie de famille : « L’armée était quelque chose de passionnant mais c’était égoïste. L’attente et la peur sont terribles pour la famille. L’accident est toujours proche, et les perspectives d’avenir sont différentes. J’ai donc intégré l’entreprise familiale ».

Cette année, il a prévu de participer à l’UTMB à Chamonix, un trail autour du Mont-Blanc, et à la Diagonale des fous, sur l’île de la Réunion. Là encore, ce sont de gros défis que se lance Geoffrey Plisson : « Ce ne sont pas des promenades de santé ! », plaisante-t-il.

Biographie

  • 2011 : quitte l’armée.
  • 11 octobre 2021 : 30e de son premier Marathon des sables.
  • 1er avril 2022 : termine 10e du Marathon des sables.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité