Aller au contenu principal

Magazine
Georges Bruyer : Graver la guerre

L'exposition Graver la guerre met en avant les œuvres de Georges Bruyer au Musée de la Grande Guerre à Meaux (Seine-et-Marne) jusqu’au 22 août.

Graveur et illustrateur de livres d’art ayant acquis une certaine notoriété lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Georges Bruyer est mobilisé dès le début du conflit. Il a continué à exprimer son art avec les moyens du bord alors qu’il stationnera pendant un an avec son régiment près de Soissons (Aisne), période marquée par deux violents combats.

Blessé en juillet 1915, il ne reviendra plus au front. Après sa convalescence, il a travaillé dans une usine d’artillerie.

Une centaine des œuvres de Georges Bruyer, durant sa période soldat-artiste, compose une exposition temporaire au Musée de la Grande Guerre à Meaux jusqu’au 22 août*.

La visite débute par un vidéo-mapping réalisé à partir d’estampes sur bois. Puis on découvre une succession de vingt-quatre estampes composant un album imprimé en noir et blanc et en couleurs.

Ces gravures mettent en avant les tranchées comme lieu de vie. Convalescent, ses œuvres se font plus sombres, notamment à l’aide de l'encre de chine. Certaines mettent en avant les évolutions techniques à l’instar des masques à gaz.

Au fil de l’exposition, qui se termine par un petit atelier de gravure, on découvre aussi des matrices façonnées par le graveur.

Une fois libéré de ses obligations militaires, Georges Bruyer a repris sa carrière artistique, oubliant sa période de soldat-artiste.

Le Musée de la Grande Guerre à Meaux a reçu plusieurs milliers d'œuvres de l’artiste Georges Bruyer (1883-1962), qui était entreposées au sein de son atelier historique à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Le musée de la Grande Guerre propose une visite virtuelle de l'exposition
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité