Aller au contenu principal

Magazine
Georges Bruyer : Graver la guerre

L'exposition Graver la guerre met en avant les œuvres de Georges Bruyer au Musée de la Grande Guerre à Meaux (Seine-et-Marne) jusqu’au 22 août.

Graveur et illustrateur de livres d’art ayant acquis une certaine notoriété lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Georges Bruyer est mobilisé dès le début du conflit. Il a continué à exprimer son art avec les moyens du bord alors qu’il stationnera pendant un an avec son régiment près de Soissons (Aisne), période marquée par deux violents combats.

Blessé en juillet 1915, il ne reviendra plus au front. Après sa convalescence, il a travaillé dans une usine d’artillerie.

Une centaine des œuvres de Georges Bruyer, durant sa période soldat-artiste, compose une exposition temporaire au Musée de la Grande Guerre à Meaux jusqu’au 22 août*.

La visite débute par un vidéo-mapping réalisé à partir d’estampes sur bois. Puis on découvre une succession de vingt-quatre estampes composant un album imprimé en noir et blanc et en couleurs.

Ces gravures mettent en avant les tranchées comme lieu de vie. Convalescent, ses œuvres se font plus sombres, notamment à l’aide de l'encre de chine. Certaines mettent en avant les évolutions techniques à l’instar des masques à gaz.

Au fil de l’exposition, qui se termine par un petit atelier de gravure, on découvre aussi des matrices façonnées par le graveur.

Une fois libéré de ses obligations militaires, Georges Bruyer a repris sa carrière artistique, oubliant sa période de soldat-artiste.

Le Musée de la Grande Guerre à Meaux a reçu plusieurs milliers d'œuvres de l’artiste Georges Bruyer (1883-1962), qui était entreposées au sein de son atelier historique à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Le musée de la Grande Guerre propose une visite virtuelle de l'exposition

Les plus lus

Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Vincent Michelet montre la graine au stade «	germée 2 cm	» dont raffolent les corbeaux.
Appel aux agriculteurs pour réclamer une indemnisation des dégâts de corvidés
En juin, de nombreux agriculteurs constatent, comme à l'accoutumée, que les corbeaux et autres corvidés ont fait des semis leurs…
La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Damien Chardon, exploitant agricole à Chevrainvilliers.
Les Fruits rouges de mon jardin et ses légumes
Depuis plus de vingt ans, Damien Chardon, exploitant agricole à Chevrainvilliers, s’est diversifié dans la production de fruits…
Le 13 juin, à Châteaudun. L'irrigation est un sujet important mais les animaux sont indispensables à la réussite de Plus belle la campagne.
Plus belle la campagne apporte l'irrigation à Châteaudun
Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a organisé son opération Plus belle la campagne le 13 juin à Châteaudun, autour du thème de l'…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité