Aller au contenu principal

Yvelines
Grignon : l'État renonce à vendre le domaine à un promoteur immobilier

La préfecture des Yvelines a annoncé, lundi 15 novembre, la décision de l'État de renoncer à la vente du domaine de Grignon à un promoteur immobilier. Une nouvelle procédure de cession sera lancée au second semestre 2022.

La cession du domaine de Grignon à un promoteur immobilier avait soulevé une levée de boucliers de tous horizons.
La cession du domaine de Grignon à un promoteur immobilier avait soulevé une levée de boucliers de tous horizons.
© M.G. - Archives Horizons

C'est une immense satisfaction pour l'ensemble des élus, riverains, étudiants et sympathisants qui s'étaient mobilisés depuis plusieurs mois pour s'opposer à la vente du domaine historique de Grignon (Yvelines) à un promoteur immobilier. Lundi 15 novembre, la préfecture des Yvelines a annoncé la décision de l'État de renoncer à cette vente et d'organiser une nouvelle procédure de cession au second semestre 2022.

L'appel à projets pour la vente du site avait été lancé en mars 2020, suscitant alors l'opposition des étudiants d'AgroParisTech qui avaient totalement occupé et bloqué le domaine durant trois semaines. Au cœur de l'été, l'État avait rendu sa décision de céder les lieux au promoteur immobilier Altarea-­Cogedim. Un verdict qui avait suscité une levée de boucliers. De nombreux élus s'étaient opposés à cette vente, dont la maire de ­Thiverval-Grignon, Nadine Gohard, les élus de la communauté de communes Cœur d'Yvelines ou encore la sénatrice Sophie Primas et le président du Sénat, Gérard Larcher. Plusieurs manifestations avaient également été organisées à Grignon et à Paris sous l'impulsion notamment de l'association Grignon 2000 qui porte le projet d'un vaste campus international d'échanges et de recherche consacrés à l'agriculture, l'agronomie et l'alimentation sous le nom de ­Grignon 2026. « C'est une première victoire, a d'ailleurs réagi l'association à l'annonce de la préfecture. Nous sommes plus que jamais déterminés à poursuivre le combat ».

Pour motiver sa décision, l'État indique que « des discussions sont en cours avec les collectivités territoriales, les acteurs locaux et les communautés étudiantes et scientifiques et doivent se poursuivre. ll n'est pas possible de poursuivre la procédure engagée ». L'État précise toutefois que cette décision ne remet pas en cause le calendrier prévu pour l'installation ­d'AgroParisTech sur le site de Saclay dès septembre 2022.

 

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Publicité