Aller au contenu principal

Hébergement à la ferme, retour à la normale en Île-de-France ?

L’activité des gîtes et chambres d’hôtes à la ferme a été bousculée par la crise sanitaire. Reportage chez deux agricultrices des Yvelines qui ont dû appliquer un protocole de mesures sanitaires et communiquer sur leurs pratiques.

À Soindres, petite commune rurale située à la croisée des Yvelines, de l’Eure-et-Loir et du Val-d’Oise, la Ferme des vallées tenue par Marie-Claudine Raux-Le Duff, polycultrice céréalière, accueille dans un corps cintré de verdure trois chambres d’hôtes et un gîte pour quatre personnes labellisé Tourisme et handicap.

«  Nous pratiquons cette activité depuis seize ans, avec mon mari, lui-même agriculteur  », raconte-­ t-elle en faisant visiter ses très jolis bâtiments restaurés en pierre calcaire de la région. Mais la crise sanitaire est venue bousculer une activité bien rôdée. Il a fallu trouver des solutions.

« J’ai été sollicitée par une personne en situation d’urgence devant quitter son domicile avec ses deux enfants. Ils sont restés plusieurs semaines.  »

« Labellisés Gîtes de France (3 épis) et membres du réseau Bienvenue à la ferme, nous avons été accompagnés par ces deux structures pour mettre en place un protocole de mesures sanitaires strictes visant aussi bien l’accueil que l’entretien des locaux et du linge, ajoute-t-elle. Les tissus et les rideaux dans les chambres sont par exemple remisés et on enlève les bibelots et les documents touristiques à disposition  ».

Nettoyage de la vaisselle, désinfection des surfaces, service des petits-déjeuners… tout est passé au crible. «  Nous devons également procéder à un vide sanitaire de vingt-quatre heures entre deux séjours, mais c’est pas plus mal  ».

À la levée du confinement, les réservations ont repris comme à l’accoutumée. «  C’est d’ailleurs complet en juillet. En fait, le seul changement de l’après-crise sanitaire tient à l’intérêt croissant pour les produits locaux que nous constatons chez nos hôtes. J’espère que cela perdurera  », conclut Marie-Claudine Raux-Le Duff, qui n’hésite pas à indiquer quelques bonnes adresses de producteurs alentour.

Plus au sud des Yvelines, dans la commune de Prunay-en-­Yvelines, à dix minutes de Rambouillet, Marieke Coolen-Poyau, agricultrice céréalière, tient depuis 2015 La ferme de Presles, un magnifique corps de ferme typique de la Beauce avec ses longs bâtiments agricoles et sa cour fermée de 2  000 m2.

« Avec mon mari, polyculteur céréalier également, nous avons effectué plus d’un an et demi de travaux pour recevoir nos hôtes. Nous disposons de quatre gîtes pouvant accueillir de 2 à 23 personnes, explique l’agricultrice, ce qui convient bien à des cousinades, des mariages ou des week-ends entre amis  ».

Une vraie réussite. Les gîtes ont leur petite terrasse extérieure privative et leur intérieur soigné a été pensé pour apporter confort et praticité. «  Nous sommes labellisés Gîtes de France (3 épis) et membres du réseau Bienvenue à la ferme.  »

Le confinement est là aussi venu bousculer l’activité. « Tous les mariages alentour ont été annulés et j’ai dû procéder à un certain nombre de remboursements. En revanche, contre toute attente, nous avons reçu durant deux mois un couple de Parisiens avec leur fils, et des salariés d’entreprises qui réalisaient des chantiers dans la région. Nous étions donc complets et bien occupés à mettre en place le protocole de mesures sanitaires demandé. »

« À la levée du confinement, les réservations pour l’été se sont enchaînées ; les Parisiens avaient une telle envie de verdure qu’à la Pentecôte et à l’Ascension, nous aurions pu louer trente fois nos gîtes. Je ne suis donc pas du tout inquiète pour la période estivale. On verra pour l’automne…  », conclut-elle.

Laurence Augereau

Pour en savoir plus :

- Ferme des vallées  : 20 bis, rue Henri Duverdin - 78 200 Soindres. Contact : Marie-Claudine Raux Le Duff. Tél. : 06.78.79.51.48. Site web : www.fermedesvallees.com

- Ferme de Presles : 78 660 Prunay-en-Yvelines. Contact : Marieke Coolen-Poyau. Tél. : 06.81.06.23.65. Site web : www.lafermedepresles.com


Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité