Aller au contenu principal

Machinisme
Hivernage du matériel : conseils d'experts

En ces temps de gel, certains exploitants ont choisi de semer du blé dur. Pour les autres, c'est le moment d'entretenir le matériel.

Le pulvé fait partie du matériel qu'il faut protéger du gel.
Le pulvé fait partie du matériel qu'il faut protéger du gel.
© Archives / illustration

« La priorité, c'est le pulvérisateur. » Pour Guillaume Desante, chef de produit chez Agri Expert, si les autres matériels peuvent attendre, le pulvérisateur, lui, doit être traité. Le risque ? Le gel de l'eau à l'intérieur du tuyau, conduisant à un inévitable éclatement. « Il doit être nettoyé, vidé, puis il faut passer un produit antigel », recommande-t-il.

Pour le reste, le fameux triptyque « lavage, nettoyage, graissage » reste une valeur sûre. Le mauvais entretien, avec l’accumulation de poussières et de débris végétaux, est la cause certaine de près de 10 % des incendies de moissonneuses-batteuses, selon une étude pluriannuelle du laboratoire d’expertises Lavoué citée par Groupama.

Une nécessaire révision hivernale pour plus de tranquillité l'été

L'objectif est aussi d'anticiper la sortie d'hiver et de vivre une saison en toute sérénité, sans la crainte de la panne. « Même si la météo a fait traîner les semis, il faut procéder aux révisions classiques et remettre en état tout ce qui peut l'être », conseille Guillaume Houdy, agriculteur dans l'Essonne, membre des JA, également commercial dans une concession agricole. À commencer par le basique : les vidanges doivent être effectuées et les filtres, nettoyés. Il faut ensuite être attentif à tous les éléments sujets à l'usure : courroies, roulements, boîtiers de renvoi d'angle, bagues d'articulation. Les disques, les socles et tout outil en contact avec le sol doivent être vérifiés, en particulier lorsque l'on travaille sur des sols caillouteux. Attention aussi à l'usure des pneus du tracteur, qui peut avoir un impact sur la capacité de traction.

« Sur chaque type de matériel, il y a des points de vigilance à avoir », souligne Guillaume Houdy. On veillera par exemple à ce que de l'engrais ne stagne pas dans l'épandeur, pour éviter la corrosion. Du côté des outils à dents, les bagues de correction de jeu peuvent donner quelques signes de faiblesse. Pour les outils à disques, ce sont les paliers qui peuvent parfois être fragilisés.

Mais l'outil qui demande sans conteste le plus d'entretien est la moissonneuse-batteuse, du fait de sa complexité et de la diversité des pièces qui la composent. « J'estime en général le budget de révision d'une moissonneuse-batteuse à 5 000 euros par an pendant les dix premières années de son utilisation », déclare Guillaume Houdy. Un budget conséquent, mais qui permet d'éviter des réparations encore plus lourdes et coûteuses en cas de panne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité