Aller au contenu principal

Horti-pépi : la filière en situation d’urgence économique

Les horticulteurs et les pépiniéristes s'inquiètent des retombées économiques de cette crise sanitaire majeure.

Alors que l’impact économique lié à la fermeture des commerces pour faire face à l’épidémie de Covid-19 commence à se faire sentir, la filière horticole et pépinières s’inquiète pour la survie de ses producteurs.

Des serres sont remplies de fleurs et de plantes de toute sorte, prêtes à remplir les rayons des jardineries, mais qui, du fait de la fermeture jusqu’à nouvel ordre des commerces, sont progressivement mises à la benne ou en compost, engendrant non seulement un immense gâchis, mais aussi une perte économique effroyable !
Ce sont ainsi 160 exploitations loirétaines, qui embauchent 2 000 salariés, qui sont à ce jour privées de leurs débouchés, à une période cruciale — l’équivalent de la moisson en grandes cultures — au cours de laquelle la filière réalise 80 % de son chiffre d’affaires. L’heure est donc à l’inquiétude…
Alors que la filière a déjà traversé des crises de grande ampleur : tempête de 1999, grêle de 2014, inondation de 2016, cette quatrième crise est celle de trop et risque de mettre un coup d’arrêt à de nombreuses entreprises.

La FNSEA 45 a donc sollicité les pouvoirs publics pour que soit mis en place immédiatement un plan d’aide de soutien à l’activité horticole et pépinières. Des mesures de soutien à l’activité économique sont notamment indispensables pour aider les producteurs à surmonter les dépenses déjà réalisées (chauffage, irrigation, achat des plants, engrais, terreau, main-d’œuvre, etc.). Une première réunion s’est ainsi tenue le 19 mars avec les représentants de la préfecture et de la profession.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité