Aller au contenu principal

Il invente une nouvelle cuvée de champagne

Pour satisfaire de nouveaux consommateurs (jeunes, femmes) Mamadou Dian Diallo, jeune Francilien originaire d’Afrique, a lancé sa propre marque avec des saveurs douces et fruitées. Et c’est déjà un succès...

Au départ, je ne savais même pas ce qu’était un raisin.

Sa rencontre avec le champagne doit tout au hasard. Enfant de la Guinée-Conakry, arrivé en France en 2001, Mamadou Dian Diallo n’était pas destiné à se faire l’ambassadeur des bulles d’exception, ni même, un jour, à lancer sa propre marque destinée aux marchés émergents. 

Le hasard et les rencontres ont fait la différence. 

Le travail aussi. Il obtient un master management et gestion d’entreprise à l’université de Lille-Valenciennes puis un MBA en stratégie marketing à l’école de commerce ESCE de Paris.

Revenu dans l’Essonne en 2008, il y remporte le concours « Réussir en banlieue » en 2016 !  Dans la foulée, le service création de la CCI de l’Essonne l’épaule dans sa démarche, l’aide à bâtir un plan d’affaires et à affiner une stratégie marketing. 

Ses interlocuteurs rencontrent alors un jeune créateur d’entreprise aussi passionné que déterminé... Car entretemps le jeune homme, aujourd’hui âgé de 38 ans, a trouvé sa voie dans la vie grâce... au vin ! « Au départ, je ne savais même pas ce qu’était un raisin, mais j’ai eu la chance de travailler sur le développement commercial et marketing pour les plus grandes maisons de champagne dans les aéroports de Paris. »

Pendant plus de dix ans, il travaille à de nombreux lancements opérationnels pour Pommery, Ruinart, Laurent Perrier, Perrier-Jouet, Moët et Chandon avant de devenir consultant et brand ambassador de Moët et Hennessy pour les duty-free des aéroports de Paris. « Étant formé régulièrement par les maîtres de chais et les viticulteurs, je me suis passionné pour ce milieu ».

Sa rencontre avec un viticulteur de Baye (Marne) le convainc de lancer sa propre gamme éponyme (brut, sec, rosé et blanc de blancs) à base de pinot noir, pinot meunier et chardonnay.

L’idée est toute simple : répondre à une catégorie de clients actuellement « non satisfaite par l’offre actuelle ».  « Des Africains, Antillais, Canadiens, et même des Français, jugent que les bruts sont très secs à leurs palais, ou, à l’inverse, les demi-secs bien trop sucrés », note-t-il.

Après une étude de marché lancée en 2013 durant ses études de commerce, il a décidé de franchir le pas en proposant un nouveau champagne : la cuvée réserve sec. « L’intermédiaire du brut et du demi-sec. Il n’est pas trop chargé en sucre comme un demi-sec et un peu plus dosé qu’un brut classique. C’est un champagne doux et fruité, parfait pour les palais délicats ».

Ce champagne pourra être servi pour des plats exotiques sucrés et salés, les desserts.  

Les quatre cuvées issues des millésimes 2011, 2012 et 2013 seront disponibles à partir de ce vendredi, date du lancement officiel de la marque. Objectif : conquérir entre autres les marchés africains et nord-américain et produire 50 000 bouteilles d’ici à trois ans par une commercialisation directe sur le site internet et via les réseaux de distribution traditionnels.  

En attendant, Dian Diallo est devenu le sponsor de l’ex-chanteur des Fugees Wyclef Jean à l’occasion de la sortie de son nouvel album : « il a bu mon champagne et il l’a apprécié ! » 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité