Aller au contenu principal

Inondations : le Fafsea suggère la formation plutôt que le chômage partiel

Le Fafsea, Fonds national d’assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles, invite les employeurs de main d’œuvre touchés par les inondations à se rapprocher de lui afin, en cas de réduction ou cessation d’activité liées aux intempéries, de mettre leurs salariés en formation et éviter le recours au chômage partiel.

Les entreprises agricoles pourraient ainsi mettre à profit ce temps d’activité réduite pour «maintenir et développer les compétences professionnelles» de leurs salariés, indique le Fafsea dans un communiqué du 8 juin. Le Fafsea, qui propose déjà un panel de formations, envisage de « mettre en place, chaque fois que nécessaire, des formations appropriées».

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité