Aller au contenu principal

Inondations : le Fafsea suggère la formation plutôt que le chômage partiel

Le Fafsea, Fonds national d’assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles, invite les employeurs de main d’œuvre touchés par les inondations à se rapprocher de lui afin, en cas de réduction ou cessation d’activité liées aux intempéries, de mettre leurs salariés en formation et éviter le recours au chômage partiel.

Les entreprises agricoles pourraient ainsi mettre à profit ce temps d’activité réduite pour «maintenir et développer les compétences professionnelles» de leurs salariés, indique le Fafsea dans un communiqué du 8 juin. Le Fafsea, qui propose déjà un panel de formations, envisage de « mettre en place, chaque fois que nécessaire, des formations appropriées».

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité