Aller au contenu principal

« Insincérité budgétaire » : les agriculteurs payent l’addition

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, vient de faire connaitre sa décision quant aux modalités de mise en oeuvre de la PAC en 2018 que la France va notifier à Bruxelles.

La Fédération Française des Producteurs d’Oléagineux et Protéagineux (FOP) regrette amèrement le choix d’augmenter, de 4,2%, le taux de transfert du 1er pilier vers le 2nd. Cette ponction est la conséquence directe de l’impasse budgétaire héritée du précédent ministre de l’Agriculture malgré les engagements écrits du Président Hollande. De nouveau, la solution de facilité est retenue, celle qui consiste à faire supporter aux producteurs, notamment à ceux des zones intermédiaires, un transfert financier du 1er pilier vers le 2nd. Face à l’évidente insincérité que révèle cet épisode, la FOP exige désormais une transparence budgétaire totale de la mise en oeuvre du développement rural en France à même de redonner confiance en la parole gouvernementale. Alors qu’en tant que candidat, le Président de la République nouvellement élu a fait du respect de la parole publique, du renouveau politique et de l’accompagnement des acteurs économiques, de réelles priorités, il semble bien, à l’aune de cette décision, que pour les agriculteurs, rien ne change. Un soutien fort de l’État à l’engagement des agriculteurs pour la création de valeur et à la restauration de la compétitivité de l’agriculture française est indispensable. Ce dernier devra rapidement s’exprimer notamment au travers de la réforme de la directive énergie renouvelable (RED 2) et de la mise en place d’un véritable plan protéines à même de conforter la complémentarité entre grandes cultures et élevage en France. Arnaud Rousseau, Président de la FOP, a déclaré : « j’estime que cette décision de mise en oeuvre de la PAC est un mauvais signal donné aux agriculteurs. J’attends désormais du ministre de l’Agriculture, un projet agricole fédérateur qui s’appuie sur une vision européenne ambitieuse, une compétitivité restaurée, des moyens de production confortés et un budget sincère »

 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité