Aller au contenu principal

CoSAAF
Installation du Comité pour la simplification de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt

Le Comité pour la simplification de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (CoSAAF) a tenu sa première réunion le 13 mai 2014.

Ce comité traduit la volonté du ministre Stéphane Le Foll de décliner le choc de simplification dans le secteur de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Il s’inscrit dans le cadre des décisions du Comité inter-ministériel pour la modernisation de l’action publique (CIMAP) du 18 décembre 2013 et des travaux engagés par le Conseil de la simplification pour les entreprises.

Associant l’ensemble des organisations professionnelles, l’Association des régions de France et les services de l’Etat concernés, le CoSAAF suivra l’état d’avancement de la démarche de simplification du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. Cette démarche porte à la fois sur la facilité de l’accès au droit, la simplification des formulaires et la dématérialisation des procédures, mais aussi sur les allègements à apporter à la réglementation.

La réunion du 13 mai 2014 a d’ores et déjà permis de présenter 9 mesures de simplification :

 

  • un accès facilité aux démarches par le nouveau site Mes démarches (www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr)
  • un accès facilité à la réglementation par le site BO-Agri (https://info.agriculture.gouv.fr/gedei/site/boagri)
  • des formulaires plus simples et plus efficaces
  • de nouveaux services TelePAC
  • des formalités d’exportation plus accessibles par « exp@don 2 »
  • un allègement des procédures d’embauche et de paie – Titre emploi – service agricole
  • une simplification du plan de développement d’exploitation pour l’installation des jeunes agriculteurs
  • la révision des fiches conseil pour l’emploi de phytosanitaires
  • des formalités simplifiées de déplacement des bovins

 

L’objectif est de favoriser la compétitivité des entreprises agricoles et agroalimentaires, en assurant le même niveau de garantie sur le plan social et environnemental.

Vous trouverez en pièce jointe le document relatif aux 9 mesures du Ministère de l'agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

V3G5DMT7_1.pdf (709.76 Ko)
Légende
Fiches simplification 9 mesures_MAAF
© MAAF

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Chartrexpo, à Chartres, sert de cadre à la tenue du 74e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux.
Deux journées bien remplies pour les propriétaires ruraux
Le 74 e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux se déroule à Chartres les 1 er et 2 juillet. Une centaine de…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Aubepierre-Ozouer-le-Repos, mardi 22 juin. La rencontre avec le député Sempastous a permis des échanges directs sur le projet de loi d'urgence de régulation de l’accès au foncier à travers des sociétés.
Le député Jean-Bernard Sempastous sur le terrain francilien
Jean-Bernard Sempastous, député à l’origine d’une proposition de loi d’urgence sur la régulation du foncier, a échangé avec la…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
André Cellier montre la partie de liège à retirer sur le fruit, ce qui n'empêche en rien sa consommation.
Valoriser au mieux les fruits abîmés par le gel
Les arbres fruitiers ont eux aussi été touchés par les épisodes de gel. Les arboriculteurs tentent de limiter les dégâts en…
Publicité