Aller au contenu principal

Intercéréales lance une nouvelle classification du blé tendre

Un accord au sein de l’interprofession céréalière est intervenu le 4 février sur une nouvelle classification du blé tendre, annonce Intercéréales.

© Hervé Garnier

«Les quatre classes définies, qui correspondent aux besoins du marché, visent à donner plus de visibilité sur la qualité de la production française», explique la directrice adjointe Solenn Le Boudec. D’application volontaire à partir du 1er juillet 2015, l’accord s’inscrit dans le plan protéines de la filière et une stratégie à l’horizon 2025, précise un communiqué 9 février. Le blé tendre est réparti en quatre classes : premium ou A1 (minimum : taux de protéine de 11,5 %, force boulangère de 170 joules/g, poids spécifique de 77 kg/hl, indice de Hagberg de 240 s), supérieur ou A2 (minimum : taux de protéine de 11 %, poids spécifique de 76 kg/hl, indice de Hagberg de 220 s), medium ou A3 (minimum : taux de protéine de 10,5 %, indice de Hagberg de 170 s), access ou A4. «Progresser sur les différents critères qualités est une nécessité pour répondre aux exigences de l’ensemble des marchés, tant en France qu’à l’étranger», déclare Philippe Pinta, président d’Intercéréales, cité dans le communiqué.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Chartrexpo, à Chartres, sert de cadre à la tenue du 74e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux.
Deux journées bien remplies pour les propriétaires ruraux
Le 74 e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux se déroule à Chartres les 1 er et 2 juillet. Une centaine de…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Aubepierre-Ozouer-le-Repos, mardi 22 juin. La rencontre avec le député Sempastous a permis des échanges directs sur le projet de loi d'urgence de régulation de l’accès au foncier à travers des sociétés.
Le député Jean-Bernard Sempastous sur le terrain francilien
Jean-Bernard Sempastous, député à l’origine d’une proposition de loi d’urgence sur la régulation du foncier, a échangé avec la…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
André Cellier montre la partie de liège à retirer sur le fruit, ce qui n'empêche en rien sa consommation.
Valoriser au mieux les fruits abîmés par le gel
Les arbres fruitiers ont eux aussi été touchés par les épisodes de gel. Les arboriculteurs tentent de limiter les dégâts en…
Publicité