Aller au contenu principal

Itinéraires équestres : des randonnées de qualité répertoriées

La région Centre Val-de-Loire et la Fédération française d’équitation mettent en place un outil de valorisation des itinéraires équestres.

Le 11 juillet, à Lamotte-Beuvron. La FFE et le conseil régional ont signé un partenariat pour l’expérimentation d’un outil de valorisation des itinéraires équestres.
[crédit photo : FFE-PSV]
Le 11 juillet, à Lamotte-Beuvron. La FFE et le conseil régional ont signé un partenariat pour l’expérimentation d’un outil de valorisation des itinéraires équestres.
[crédit photo : FFE-PSV]

Le conseil régional Centre Val-de-Loire, la Fédération française d’équitation (FFE), le Comité régional d’équitation et de tourisme équestre ainsi que le Comité régional de tourisme ont imaginé un partenariat afin de valoriser les itinéraires équestres par le biais d’un outil de système d’information géographique (SIG).

Ce partenariat a été signé le 11 juillet lors du Generali Open de France au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron.

Depuis décembre 2014 jusqu’à fin 2016, ces partenaires, avec les collectivités, recensent et qualifient les itinéraires déjà existants sur la région. Une fois ces données réunies, traitées et vérifiées, elles seront cartographiées dans un outil de gestion.

Au terme des deux années de travail, le conseil régional proposera un outil de consultation sur Internet, « Ma rando à cheval », sur lequel plusieurs itinéraires seront répertoriés.

« Nous travaillons actuellement sur les critères d’un cahier des charges. Nous avons pensé à l’intérêt touristique, à l’inscription au PDIPR*, au balisage. Le but est bien de valoriser l’existant et de proposer des itinéraires de qualité aux cavaliers et non une liste exhaustive », explique Rémi Thoret, chargé de projet SIG et cartographie.

Pour la FFE, l’élaboration de cet outil, financé à 50 % avec la région, est avant tout une expérimentation : le territoire de la région est un laboratoire d’essai car « nous souhaitons développer un outil national de tourisme équestre », précise Rémi Thoret.

Le principe d’un SIG est évolutif et peut être réactualisé et alimenté en permanence. Les randonneurs pourront donc trouver toutes les informations nécessaires à leur balade sur ces deux outils, à l’échelle régionale ou nationale.

*Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée.

Les plus lus

La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Le gel de début avril a impacté les vignobles romanais (archives).
Un marché international sous tension pour le sauvignon
Le gel a fortement impacté les vignobles romanais. Même si la cave Les Vignerons des coteaux romanais va puiser dans les stocks,…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité