Aller au contenu principal

Pac
JA 41 se mobilise pour défendre les jeunes

Les adhérents de JA 41 se sont rendus devant la préfecture de Blois, lundi 26 avril, pour porter les inquiétudes de la jeunesse agricole face aux évolutions annoncées de la Pac pour 2023.

À l’appel de l'échelon régional, Jeunes agriculteurs Loir-et-Cher a mobilisé ses adhérents lundi 26 avril à Blois. Alors que les négociations sur la future Pac sont en cours, l’objectif était de maintenir la pression à la suite des premières mobilisations ayant eu lieu en Centre-Val de Loire.

Vingt-deux tracteurs et pas moins de cinquante JA ont convergé vers la place de la République à partir du Parc des expositions, pour échanger avec les parlementaires sur leurs craintes, et porter auprès du préfet les attentes du syndicat pour la réforme de la Pac : un rééquilibrage des aides et une orientation vers les agriculteurs actifs ; la reconnaissance des zones intermédiaires et leur soutien ; des fonds pour structurer les filières et pérenniser les exploitations ; le maintien des aides couplées animales pour préserver l’élevage.

Conscients des impacts de la future Pac pour notre territoire, les députés Pascal Brindeau et Stéphane Baudu, ainsi que le sénateur Jean-Marie Janssens étaient présents pour témoigner leur soutien aux manifestants.

Une délégation composée de Charlin Hallouin, président JA 41, Damien Plassais, responsable grandes cultures, et ­Clotilde Adam, en charge du dossier renouvellement des générations agricoles, a été reçue par le préfet en début d’après-midi pour une audience d’une heure.

JA reste en veille sur les arbitrages qui vont être effectués dans les prochains jours par le ministère de l’Agriculture, et réagira en fonction pour assurer l’avenir des fermes et des jeunes installés du territoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
Vendredi 28 octobre, à la préfecture de Melun. Anne-Gaëlle Blanc, de l'OFB, Bruno Mollot, de la FDC 77, et Brice De Bisshop, éleveur et représentant de la FDSEA, sont intervenus dans le cadre des nouvelles restrictions concernant la grippe aviaire.
Grippe aviaire en Seine-et-Marne : restrictions sur la chasse
Alors que le niveau de risque de grippe aviaire devrait prochainement passer à « élevé » sur tout le territoire, une nouvelle…
De g. à d.	: Patrick Langlois, Jean-Marie Fortin, Pierre Coisnon et Sébastien Méry. Tous ont pris la parole pour évoquer le choc énergétique et son impact sur les filières agricoles et alimentaires.
Choc énergétique : les acteurs des filières alimentaires témoignent
Face à la colossale hausse du prix de l’électricité et du gaz, la FNSEA du Loiret a réuni les acteurs des filières alimentaires…
Lundi 24 octobre, à Chartres. Pour la plateforme Sur le champ	! co-­présidée par Éric Thirouin et Éric Brault, l'enjeu est de gagner le marché de la ­restauration collective.
Sur le champ ! en manque de restauration collective
La SCIC* qui gère la plateforme Sur le champ ! a organisé, le 24 octobre à Chartres, son assemblée générale annuelle, suivie d'…
Publicité