Aller au contenu principal

Portrait
Jacques Lecomte, le bois dans l'âme

Ancien menuisier-charpentier, Jacques Lecomte s'adonne désormais à sa passion, le tournage sur bois, et tire de magnifiques objets de toutes les matières possibles.

Installé dans son petit atelier niché dans le bas de son pavillon, au cœur du village de Tréon, dans le Thymerais eurélien, Jacques Lecomte se livre depuis qu'il est à la retraite à une passion dévorante, le tournage sur bois.

Et celle-ci ne date pas d'hier : « Avant, j'étais menuisier-charpentier. Dans l'entreprise où j'ai commencé à 14 ans, il y avait le patron, un compagnon et moi, l'arpette. Nous faisions beaucoup de bois tourné mais il n'y avait que le patron qui avait le droit de toucher au tour, c'était son truc à lui, son jouet. Moi j'y voyais quelque chose de magique et je me suis juré qu'un jour j'en aurai un ».

Cadeau de retraite

Ce désir d'enfant sera comblé par sa femme qui lui offre la machine de ses rêves le jour de sa retraite.

Depuis, il n'arrête plus de tourner. « J'aime avant tout voir un objet se dessiner sous la gouge et prendre parfois une forme inattendue, reconnaît l'artisan. J'oriente l'outil en fonction de l'humeur du moment ».

Il n'y a pas de copieur sur son tour, il ne fait que des pièces uniques et se laisse guider par son imagination : « Je préfère prendre mon temps, réfléchir et faire de la création ».

Entre la poupée mobile et la poupée fixe de sa machine, passent toutes les essences de bois : « Des paysagistes ou des bucherons m'en donnent. Parfois, juste en voyant un morceau de bois je sais ce que je vais faire. Quand le bois est moche, abîmé, je sais que si je fais un fruit, il sera beau ».

Ce qu'il aime aussi, ce sont les odeurs : « Des parfums se dégagent de certaines essences, le bois de rose sent la rose, le bois de violette sent la violette… ».

Si Jacques Lecomte tourne beaucoup de bois, il utilise aussi des matières plus exotiques comme la corne de zébu ou de phacochère, la résine, le téflon, la pomme de pain, voire les os du pot-au-feu… De cette matière il fait toutes sortes d'objets, de la toupie au coupe-papier en passant par des objets de décoration, des boîtes ou des pendules de radiesthésiste.

Mais sa spécialité ce sont les stylos, il en a produit des dizaines de modèles tous plus réussis les uns que les autres.

Transmettre son virus

Aujourd'hui, Jacques Lecomte est un peu frustré de ne pas pouvoir participer aux marchés d'artisans d'art compte tenu du contexte sanitaire. De fait, c'est quand il a été poussé à tenir un stand lors d'un marché de Noël à Dreux, qu'il a pris conscience de l'intérêt que suscitait son travail.

Et il y a plusieurs façons de découvrir ses créations, il a une vitrine dans le hall du ­Ciné-Centre drouais, son site Internet — ­lecomte-jacques.­fr — ou encore directement chez lui. Il propose également des stages pour transmettre son virus… de tourneur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Le 9 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau (à d.), et son directeur général, Paul-Yves L'Anthoën, sont revenus sur un exercice 2020-2021 compliqué.
Une campagne 2020-2021 atypique pour le groupe Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal s'est réuni en assemblée générale le 9 décembre à Orléans (Loiret). Retour sur un exercice 2020-2021…
Florent Leprêtre, président de la FNSEA CVL.
Les vœux des présidents
Florent Leprêtre, président de la FNSEA Centre-Val de Loire, présente ses vœux en cette nouvelle année 2022. Tout comme Didier…
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28.
« S’engager ensemble en 2022 »
Le président de la FNSEA 28 et le président de la FNSEA CVL présentent leurs vœux pour cette nouvelle année.
« 2022 : dans l’espoir du retour au bon sens paysan »
Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de…
Vincent Michelet, agriculteur dans le Vendômois, est membre du bureau d'Axéréal.
Tour d'actualité d'Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 9 décembre. Vincent Michelet, président de la section Grand-Ouest…
Agriculteur en bout de champ.
Recensement agricole de 2020 : premiers résultats pour l’Île-de-France
Les premiers résultats du recensement 2020 sont publiés. L’Île-de-France compte 4 425 exploitations agricoles dont la SAU moyenne…
Publicité