Aller au contenu principal

"J’aimerais que plus de jeunes s’impliquent dans le mouvement"

François Cazin a pris la suite de Laurent Benoist à la présidence de la fédération des Vignerons indépendants du Loir-et-Cher. Il souhaite poursuivre le développement du mouvement et inciter les jeunes à s’y impliquer. Interview.

François Cazin, président des Vignerons indépendants de Loir-et-Cher.
François Cazin, président des Vignerons indépendants de Loir-et-Cher.

Quand et pourquoi avez-vous adhéré aux Vignerons indépendants ?

François Cazin : Je suis adhérent depuis toujours. Je me suis installé en 1982, à côté du domaine de mes parents. J’exploite 23 hectares de vignes sur mon domaine du Petit Chambord, en appellations Cheverny et Cour-Cheverny. A l’époque, j’avais bénéficié d’un coup de pouce financier pour mon premier investissement au niveau du chai. C’est aussi pour pouvoir échanger avec d’autres vignerons sur différents sujets dont la législation et défendre notre métier.

Quel est l’esprit du vigneron indépendant ?

C’est suivre son produit de A à Z, de la vigne à la table en garantissant au consommateur une traçabilité. On exerce trois métiers : vigneron, œnologue et commercial. Ce n’est pas toujours évident mais cela permet de suivre son produit jusqu’au bout, de sécuriser son exploitation et d’être responsable de son prix de vente. D’ailleurs, notre logo donne une image valorisante et c’est un signe de qualité pour les consommateurs.

En tant que président de la fédération pour le Loir-et-Cher, quels sont vos objectifs ?

J’aimerais que plus de jeunes s’engagent et s’impliquent dans le mouvement. Je vais aussi poursuivre le développement de la fédération avec notamment les nombreux évènements qui se déroulent toute l’année avec par exemple, le « pique-nique chez le vigneron » et notre partenariat avec les restaurateurs du département dans le cadre de « Toques et vins ».

Quel est le résultat des vendanges 2016 ?

C’est très hétérogène. Les volumes vont de un à cinq selon les exploitations, mais la qualité est là. Pour ma part, je viens de terminer et sur mes 23 hectares, j’ai eu 80 % de perte à cause du gel.

Les plus lus

La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Le gel de début avril a impacté les vignobles romanais (archives).
Un marché international sous tension pour le sauvignon
Le gel a fortement impacté les vignobles romanais. Même si la cave Les Vignerons des coteaux romanais va puiser dans les stocks,…
Publicité