Aller au contenu principal

Coopération.
Jean-Claude Legrand dirige la coopérative de Puiseaux depuis un an

Mettant en oeuvre la stratégie de l'établissement, le dirigeant est attaché aux valeurs d'humanisme, de proximité et de transparence.

"La coopérative de Puiseaux est bien structurée et a tout pour réussir"
"La coopérative de Puiseaux est bien structurée et a tout pour réussir"
© Coopérative de Puiseaux

Jean-Claude Legrand a passé vingt-huit ans chez un négociant de Poitou-Charentes puis trois années dans une coopérative de Charente-Maritime. Suite à différentes fusions, l'homme a quitté la structure en septembre 2011 avant de créer une société de courtage au début de l'année 2012. Et, depuis près d'un an, l'intéressé occupe les fonctions de directeur de la coopérative de Puiseaux. « Les autres directeurs de coopératives m'avaient indiqué que le poste était vacant » : notre interlocuteur a postulé et a été retenu parmi une dizaine de candidats.

« Un directeur met en oeuvre les décisions du conseil d'administration. Il est responsable du bon fonctionnement de la coopérative et doit être porteur d'idées en termes de stratégie. » Humanisme, proximité et transparence : ces valeurs portées par la coopération ont séduit le dirigeant.

« Je travaille en confiance avec l'ensemble des équipes. Il faut être efficace dans le travail tout en restant simple. » Résultat d'une démarche de qualité, en 2004, l'établissement obtint la certification Iso 9001. Depuis, l'entité ne l'a pas renouvelée (NDLR : délivrée par un organisme certificateur indépendant, la distinction est valable trois ans) mais la philosophie est restée : « On a une implication du personnel dans tous les plans d'action de l'entreprise. Le personnel est qualifié : on fait de nombreuses formations (NDLR : 573 heures en 2012). »

En toute convivialité.

 

Lors de son arrivée à la direction de l'établissement, Jean-Claude Legrand délivra ce message à ses collaborateurs : « La coopérative de Puiseaux est bien structurée et a tout pour réussir. » D'ajouter : « Le conseil d'administration a validé une organisation de travail : je m'appuie sur les compétences de chacun. On discute de tout en toute circonstance même si nous ne sommes pas toujours d'accord. »

Chaque mois, une réunion a lieu entre le directeur et le personnel. Objectif : échanger sur l'actualité de l'entreprise et partager un repas sur place. « Les discussions se font en toute convivialité. » Le respect des hommes est le credo du dirigeant : « Respecter son travail, c'est respecter ses collaborateurs. »

Lire la suite dans la version papier de notre édition du 29 novembre 2013.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité