Aller au contenu principal

Jean Commère, l’expo du centenaire

La Galerie de Crécy, à Voulangis (Seine-et-Marne), rend hommage, jusqu’au 31 janvier*, au peintre Jean Commère à l’occasion du centenaire de sa naissance.

Jean Commère, Les toits d'Angers, huile sur toile, 81x130 cm

 

Avec plus d’une centaine d’œuvres exposées, la Galerie de Crécy, à Voulangis (Seine-et-Marne), rend hommage à Jean Commère, artiste-peintre qui aurait eu 100 ans en 2020. Cette exposition est l’occasion de découvrir ou redécouvrir son œuvre foisonnante, cohérente, forte, représentative de la figuration française de l’après-guerre.

Après des études à l’École des beaux-arts de Paris, il débute sa carrière de peintre après la guerre, carrière qui explosera en 1952 par l’obtention du Grand prix Othon-Friesz.

« Peindre en 1950 des hommes, des femmes, des enfants, des paysages, des natures mortes… À une date où l’abstraction s’affirmait comme une tendance majeure, où se définissaient déjà de nouvelles trajectoires, plus conceptuelles, Jean Commère avait la conviction que l’art figuratif demeurait pertinent », explique Grégory Mazet, propriétaire de la Galerie de Crécy et antiquaire.

Contemporain de Bernard Buffet, il expose ses œuvres aux quatre coins du monde jusqu’à son décès en 1986 près d’Angers (Maine-et-Loire), dans un petit village des bords de Loire qu’il a immortalisé maintes fois.

Dessinateur d’exception, aquarelliste coloriste, Jean Commère a été récompensé par des prix prestigieux (Prix des Peintres témoins de leur temps en 1963, Prix Francis-Smith en 1974…) tout au long de sa carrière.

Ses thèmes de prédilection sont tous représentés dans l’exposition du centenaire — paysages, figures intimes, scènes de genre, bouquets de fleurs... —, qui offre une nouvelle lecture de ses tableaux.

*Sous réserve que les conditions sanitaires le permettent.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Publicité