Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Jeanne Hermant, troisième femme présidente de JA 41

Jeanne Hermant a récemment été élue présidente de Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher. Troisième femme présidente, elle aura la charge du mandat 2022-2024.

Jeanne Hermant est la première femme apicultrice présidente de JA 41.
© JA CVL

Jeanne Hermant a 33 ans. Elle est originaire du Pas-de-­Calais. Elle est diplômée d'un baccalauréat STAE (Sciences et technologies de l'agronomie et de l'environnement), d'un BTSA Aménagements paysagers et d'une licence professionnelle ­Distrimanager option jardinerie (management et gestion d'un rayon).

Pour le travail, Jeanne rejoint le Loir-et-Cher qu'elle ne quitte plus. Son exploitation comprend actuellement une cinquantaine de ruches et elle cultive des plantes aromatiques et médicinales en bio sur 7 000 m2. « Je suis arrivée en Loir-et-Cher en 2014, se rémémore-t-elle. J'ai travaillé cinq ans à la FDSEA. Puis je me suis lancée dans l'activité sous couveuse d'entreprise avec la BGE à Blois. Je me suis installée officiellement en avril 2021 à Neung-sur-Beuvron ».

Adhérente à Jeunes agriculteurs depuis quatre ans, l'agricultrice a toujours côtoyé les JA dans ses précédentes fonctions.

« Porter la voix de JA »

Jeanne Hermant est la troisième femme présidente de JA en Loir-et-Cher. La première était Anne Bourdin, viticultrice, la deuxième Blandine Terrier, éleveuse de volailles. « Je suis donc la première apicultrice et productrice de plantes aromatiques et médicinales », souligne l'agricultrice.

Parmi ses engagements auprès de JA 41 : « Il est important pour moi de faire entendre la voix des agriculteurs, de défendre leurs intérêts. Mais aussi promouvoir l'installation des jeunes en agriculture, communiquer sur notre métier ». Élue par le conseil d'administration du syndicat, la présidente est enthousiaste : « J'ai une super équipe avec moi, au sein du bureau et du conseil d'administration. Ensemble nous avons pour projet de continuer les objectifs. Mon ambition est de porter la voix de Jeunes agriculteurs ».

Au sujet de la situation géopolitique actuelle : « Nous arrivons dans un contexte qui ne va pas être simple à gérer et nous sommes un peu dans le flou. Il va falloir mettre en place des mesures pour permettre de renforcer la souveraineté alimentaire en France », conclut-elle.


Voir aussi notre article JA 41 élit son nouveau bureau

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité