Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs : une assemblée générale très riche

Les adhérents de Jeunes agriculteurs d’Ile-de-France se sont retrouvés pour leur assemblée générale, en Essonne le 12 février. Bilan syndical, position par rapport à l’échelon national, réflexions et perspectives d’avenir ont jalonné la journée.

À l’occasion de leur assemblée générale départementale le 12 février à Châtignonville (Essonne), les Jeunes agriculteurs d’Ile-de-France ouest se sont réunis le matin à huis clos afin de dresser le bilan de l’année écoulée. Après une introduction du président, Alexandre Ruèche, Christophe Vincent, trésorier et Pierre Bot, secrétaire général de la structure, ont respectivement présenté les rapports financier et moral. Tous deux ont été adoptés à l’unanimité des présents.

Pierre Bot a présenté les acquis syndicaux 2014 en affirmant que le travail avec l’échelon national avait été facilité depuis l’élection de la nouvelle mandature en juin dernier. Il a insisté sur le fait que l’ensemble des échelons devait continuer à mener un travail complémentaire pour défendre au mieux la profession et a conclu que JA devait néanmoins rester vigilant par rapport à la réforme de la Pac et au nouveau dispositif installation qui peine à se mettre en place.

Frédéric Lepesme, président de JA région Ile-de-France, est intervenu pour affirmer le rôle et les objectifs de l’échelon régional. Il a également rappelé que, dans un contexte global de régionalisation, la structure JA a toute sa place pour représenter l’agriculture francilienne.

Pour conclure le huis clos, Fabrice Caro, administrateur national installé dans le Morbihan depuis 2007 sur une exploitation avicole complétée par un atelier de vaches allaitantes de race Salers, est intervenu pour répondre aux questions des adhérents sur les positions prises par le syndicat national. Il a ainsi apporté certains éclaircissements quant à la position prise vis-à-vis du plan Écophyto II, sur la mise en place de la réforme de la Pac et a rappelé que les administrateurs nationaux se battent pour faciliter la travail des Jeunes agriculteurs et simplifier les démarches. Il a par ailleurs souligné l’importance de s’impliquer dans les conseils municipaux pour faire entendre la voix de l’agriculture et conserver l’identité des territoires ruraux.

Au cours de l’après-midi, l’assemblée générale a été émaillée de discours forts de la part des responsables de Jeunes agriculteurs d’Ile-de-France. D’abord le secrétaire général, Pierre Bot, a évoqué « une année 2015 qui commence mal avec un Stéphane Le Foll en mauvais professeur qui nous dit que nous faisons des efforts mais que nous sommes quand même de mauvais élèves... Ce n’est pas la bonne attitude et la perspective du Salon de l’agriculture va nous donner l’occasion de nous exprimer » , a t-il fait savoir avant de laisser la parole aux cinq présidents de canton, Christophe Robin, Arnaud Lepoil, Nicolas Hottin, Julien Sarazin et Damien Vanhalst.

Évoquant tour à tour « l’ambiance électrique et pessimiste dans les campagnes », « le gâchis foncier » ou encore la « spoliation des terres », ils n’ont eu de mots plus tendres que pour remercier chaleureusement leur animatrice, Laure-Line Rogerieux, qui quitte son poste à la fin du mois.

Le président  Alexandre Ruèche a évoqué dans son discours de clôture « le mépris de Stéphane Le Foll pour la richesse des initiatives de nos campagnes : il vient nous parler, en 2015, d’agroécologie — pour qui se prend t-il ? Comme si les agriculteurs l’avaient attendu pour évoluer ! En 2013 déjà, le thème de notre table ronde d’assemblée générale portait sur la diversité des systèmes culturaux ! » Avant d’ajouter : « Que JA fasse preuve de dynamisme et ait l’énergie et la force pour défendre ses valeurs. L’unité permettra de continuer ! » 

M. Aubin/JA région IDF et M. G.

Les plus lus

La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Le gel de début avril a impacté les vignobles romanais (archives).
Un marché international sous tension pour le sauvignon
Le gel a fortement impacté les vignobles romanais. Même si la cave Les Vignerons des coteaux romanais va puiser dans les stocks,…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité