Aller au contenu principal

Moissonneuses-batteuses
John Deere X9 : une puissance optimisée

Modèle à double rotor, la X9 de John Deere annonce des performances impressionnantes. Mais qu’en est-il sur le terrain ? Pour Julien Fallon, démonstrateur, les arguments du constructeur américain se vérifient au champ.

Grâce à sa conception, la rotation des deux rotors de la X9 nécessite ­beaucoup moins de puissance.
Grâce à sa conception, la rotation des deux rotors de la X9 nécessite ­beaucoup moins de puissance.
© JOHN DEERE

« Jusqu’à 100 tonnes/heure de blé récoltées. Des pertes inférieures à 1 %. » La John Deere X9, récente sur le marché des ­moissonneuses-batteuses non conventionnelles, a de quoi susciter un vif intérêt. Julien ­Fallon, démonstrateur de la marque au sein de la concession Terrea (Ardennes, Marne, Haute-marne et Meuse), en dit plus sur les caractéristiques techniques de la gamme, qui se décline en deux modèles : la X9 1000 et la X9 1100.

« Elle possède un rouleau d’alimentation et deux rotors, qui mesurent 3,51 m pour 60 cm de diamètre, soit les plus longs du marché, explique Julien Fallon. Jusqu’à présent la machine la plus performante chez John Deere était la S, un modèle mono-rotor, poursuit-il. Avec la X9, on a davantage de surface de battage, davantage de surface de séparation, donc un débit de chantier plus important. Cela en fait une machine moins ''américaine'', elle a été vraiment développée pour l’Europe ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité