Aller au contenu principal

Journée pulvérisation de précision avec Kuhn chez Gautier

Les établissements Gautier ont organisé une journée spéciale autour de la pulvérisation de précision et des machines de la marque Kuhn, le 15 novembre à Brezolles.

Le 15 novembre, à Brezolles. Le groupe Kuhn s’est associé aux établissements Gautier pour proposer une journée dédiée à la pulvérisation de précision.
Le 15 novembre, à Brezolles. Le groupe Kuhn s’est associé aux établissements Gautier pour proposer une journée dédiée à la pulvérisation de précision.

« Les clients qui viennent sont intéressés. Une journée comme celle-là leur permet de voir les producteurs directement et tranquillement. C’est aussi l’occasion de faire le point sur les dernières nouveautés », explique Pascal Gautier, qui organisait dans son établissement de Brezolles une journée spéciale consacrée à la pulvérisation de précision autour de deux machines de la gamme du groupe Kuhn : le Metris 2 et le Lexis.

Le Metris 2 et le Lexis sont deux pulvérisateurs traînés. Ils sont équipés de rampes en aluminium mais celle du Métris peut mesurer jusqu’à 36 mètres contre 28 pour le Lexis.

Le premier est équipé de série de la suspension de rampe Équilibra — en option sur le Lexis — qui permet de conserver une rampe stable quelle que soit la nature du terrain ou en virage. Il est équipé également d’un système — le Boom assist — qui oblige la rampe à suivre le terrain en conservant toujours la même hauteur par rapport au sol ou aux plantes et ce même à haute vitesse.

Les deux machines sont dotées de systèmes ergonomiques et sûrs pour l’incorporation des produits, le rinçage — qui peut même s’effectuer depuis la cabine — ou le lavage de la machine au champ.

Elles sont également intelligentes et compatibles Isobus.

Couplées à un système GPS, les tronçons s’ouvrent et se ferment automatiquement. De plus, le travail est aussi efficace de jour comme de nuit, des phares à led positionnés sous la rampe permettant de contrôler la pulvérisation.

Mieux équipé, le Metris offre des débits de chantier supérieurs à ceux permis par le Lexis.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité