Aller au contenu principal

Jugement de bétail : une finale départementale disputée

La MFR de Beaumont-les-Autels a organisé le 10 janvier, la finale départementale du Concours de jugement de bétail chez l’éleveur Florent Tessier à La Bazoche-Gouet.

Le 10 janvier, à La Bazoche-Gouet. Dix élèves du bac « élevage » de la MFR de Baumont-les-Autels ont disputé la finale du concours départemental de jugement de bétail. Le vainqueur est Damien Coudray (1er à g. en haut).

Dix élèves du bac CGEA « élevage » de la Maison familiale et rurale de Beaumont-les-Autels se sont présentés le 10 janvier à la finale départementale du concours de jugement de bétail. Ils étaient encadrés par leur enseignante de zootechnie, Diane Deroide, et l’animateur Jacky Brunet.

L’épreuve s’est déroulée sur l’exploitation de Florent Tessier, éleveur à La Bazoche-Gouet. Il s’agissait donc pour eux de pointer sur différents critères deux vaches laitières de race normande de l’exploitation.

Avant cela, Dominique Bauchot (Origen), avait pointé les deux laitières et une vache témoin et a détaillé aux jeunes concurrents les notes qu’il avait attribuées à cette dernière. Livrés à eux-mêmes, les élèves n’avaient plus qu’à se pencher sur les deux vaches pour noter morphologie, aplombs, musculature et mamelles, sur une échelle de un à neuf.

Leurs résultats ont été ensuite comparés avec le pointage du juge pour déterminer le classement de l’épreuve.

À ce petit jeu, c’est Damien Coudray qui l’a emporté. Il représentera le département lors de la finale nationale qui se déroulera en février à Paris, lors du Salon international de l’agriculture. 

« Ça me fait plaisir d’aller juger à Paris, c’est une bonne expérience. Je suis passionné par l’élevage et la génétique. À force, j’arrive à voir clair », a-t-il déclaré.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Alexandra Laurent-Claus présente sa gamme de produits cosmétiques au lait d'ânesse, présentée dans sa ferme.
Alexandra Laurent-Claus et ses savons au lait d'ânesse
Alexandra Laurent-Claus est une jeune éleveuse qui fabrique des produits cosmétiques à base de lait d'ânesse. Dynamique et…
L’assemblée générale de la FAV 41 s’est déroulée le 23 octobre à Monthou-sur-Bièvre dans le respect des règles sanitaires : port du masque, distanciation physique et absence de moment convivial à la fin des travaux.
«  Maintenir une viticulture dynamique  »
La Fédération des associations viticoles de Loir-et-Cher (FAV 41) a tenu son assemblée générale le 23 octobre à Monthou-sur-…
Publicité