Aller au contenu principal

Jungle en voie d’illumination : voyage dans les forêts tropicales du monde

Une balade nocturne sur le thème de la jungle illuminée est proposée jusqu’au 21 janvier au Jardin des plantes à Paris. Alliant féérie et culture faunistique et floristique, cette visite permet de voyager au sein de sept écosystèmes des forêts tropicales humides.

Pour la 5e édition de son festival En voie d’illumination, le Muséum national d’histoire naturelle développe une balade illuminée sur le thème de la jungle au sein du Jardin des plantes à Paris jusqu’au dimanche 21 janvier.

Cette année, ce festival propose un voyage autour de la Terre en sept étapes afin d’appréhender la biodiversité des forêts tropicales humides. Rappelons que ces forêts réparties sur quatre continents (Amérique du Sud, Afrique, Océanie et Asie) abriteraient plus de la moitié des espèces connues. Les décors réalisés avec précisions et les couleurs vives offrent un moment de féérie qui contraste avec la grisaille du ciel de ces derniers mois. À travers des mises en scène originales, on y observe félins, grenouilles, fleurs géantes…

Passé une grande arche végétale, la visite débute en Inde, pays d'où vient le mot jungle qui désigne à l’origine une étendue sauvage sèche, loin de l’image que l’on s'en fait au XXIe siècle. Au fil du temps et des traductions plus ou moins fidèles, le sens du mot a en effet évolué. La diversité des paysages indiens couverts par ce terme est illustrée par Le Livre de la jungle et son célèbre Mowgli. On y trouve également des espèces moins connues.

Le circuit se poursuit en Asie du Sud, qui compte les forêts tropicales les plus riches et les plus anciennes de la planète, n’ayant jamais connu de période glaciaire. Toutefois, elles sont fortement dégradées par l’activité humaine. Puis on pénètre dans la mangrove de Bornéo, forêt tropicale marécageuse et ses palétuviers aux racines ressemblant à des échasses qui servent de refuge à de nombreuses espèces. Suit la Nouvelle-Guinée, qui abrite quant à elle plus de 13 500 espèces végétales dont 3 000 orchidées et 780 espèces d’oiseaux, dont les célèbres paradisiers. Le voyage se poursuit en Amazonie, plus grande forêt tropicale du monde (neuf fois la France). Le visiteur est invité à traverser une forêt tunnel ripicole illuminée de gousses de wapa aux couleurs chatoyantes avant de se faufiler entre les anneaux d’un anaconda. Une halte à Madagascar, terre des lémuriens, et le voyage s’achève en Afrique centrale à la riche végétation et dont certaines espèces sont peu connues, comme l’okapi, ou menacées, comme les gorilles.

Le visiteur, quel que soit son âge, est ainsi plongé au cœur de forêts tropicales illuminées qui l'entraînent dans un voyage en différents points du globe, le temps d'une soirée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Publicité