Aller au contenu principal

Numérique
Kropeo simplifie la gestion des chantiers de paille

La start-up TrackenGo, incubée au Village by CA de Châteaudun, sort sa première application, Kropeo, destinée à la gestion des récoltes de paille.

Les pailleux l'attendaient, TrackenGo l'a fait. La start-up incubée au Village by CA du campus Les Champs du possible de Châteaudun depuis septembre 2019 a lancé Kropeo.

« Elle est destinée aux marchands de paille pour la gestion logistique de leurs chantiers, explique Florian Lafoux, le fondateur de la start-up. Ces chantiers se concentrent sur quelques semaines et font appel à des saisonniers peu expérimentés et qui ne connaissent pas la région ».

Internet et mobile

Jusque-là, il fallait manager ces employés par téléphone ou SMS pour les guider jusqu'au chantier au bon moment. Kropeo change la donne en centralisant toute l'information nécessaire à l'activité.

Elle se compose de deux applications distinctes, l'une sur Internet côté entreprise, sur laquelle sont renseignées les informations et où est créé l'itinéraire, l'autre est une application mobile sur laquelle les employés ont accès à ces infos.

Tout ceci a été conçu grâce au réseau du campus dunois, avec des professionnels euréliens du secteur.

« L'application permet de gagner du temps et d'éviter les erreurs », souligne Florian Lafoux. L'application mobile est gratuite, l'application Internet payante. Le forfait annuel coûte de 500 à 1 000 euros en fonction du nombre de chauffeurs à gérer.

Une autre application, Reckeo, destinée aux éleveurs pour la gestion de leurs chantiers de paille, est en cours de finalisation.

+ d'infos

www.trackengo.fr - florian@trackengo.fr
Florian Lafoux présente Kropeo dans une série de vidéos
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité