Aller au contenu principal

La 5e édition de l’Open Agrifood se tiendra les 21 et 22 novembre 2018

L’Open Agrifood a tenu son assemblée générale jeudi 24 mai à la Cité de l’Agriculture à Orléans.

« Cultivons ensemble nos excellences agroalimentaires »

L’assemblée générale de l’Open Agrifood s’est tenue jeudi 24 mai à la Cité de l’Agriculture à Orléans. Ce fut l’occasion pour Emmanuel Vasseneix et Eric Thirouin, co-présidents de l’Open Agrifood, de dévoiler le thème de l’édition 2018 : « Cultivons ensemble nos excellences agroalimentaires ! »
L’année dernière, le thème c’était la valeur, thème choisi bien avant que les Etats Généraux de l’alimentation s’emparent du sujet. L’édition 2017 a donc permis de mettre en avant la création de valeur dans la filière agro-alimentaire française. Plus de 2000 participants en 2017, issus de la filière, s’étaient donnés rendez-vous. Près de 250 agriculteurs se sont déplacés. Le Pass Agri, une entrée spécifique pour les agriculteurs, a bien fonctionné et a permis d’attirer davantage d’agriculteurs. Ce pass sera normalement reconduit pour 2018.
Sur le fond, l’Open Agrifood 2017 était réussie. « Beaucoup ont trouvé que c’était un outil de promotion de la filière, avec beaucoup d’interactivités avec le public » précise Eric Thirouin. «Avec sa multitudes de conférences et ateliers, il y en a pour tous les goûts à l’Open Agrifood ! » Mais en 2018, le forum devrait être plus fonctionnel pour permettre aux visiteurs de tout voir et assister à tout. Les ateliers seront réduits drastiquement et les sujets seront plus pertinents. « Certains ont trouvé un manque de débat et d’avis différents, c’est pourquoi nous allons essayer de progresser sur ce point » poursuit-il.


Présentation du forum 2018
Le thème choisit pour l’année 2018 est « Cultivons ensemble nos excellences agroalimentaires ! » «  Au travers de l’alimentation, il y a beaucoup de sujets. En France, nous avons tendance à trouver la valeur dans le sans ceci ou sans cela. Ce qui nous a semblé intéressant c’est de valoriser ce qu’il y a dans le produit, dans la manière de le produire, du début de la chaîne à l’assiette » explique-t-il. « En France n’avons nous pas des pépites dans l’assiette ? Oui, chaque territoire à sa particularité » assure-t-il.
Open Agrifood souhaite donc mettre en valeur toutes ces excellences, ces pépites présentes sur le territoire à l’intérieur de la filière. Open Agrifood souhaite travailler pour mettre en avant toutes ces pépites.


Le Tokamak est relancé !
«Le tokamak c’est une chambre tonique de confinement magnétique. C’est en fait un accélérateur de molécules. C’est en référence au système Iter. L’idée, c’est qu’on se retrouve tous ensemble, dans une salle, à plusieurs, pour pouvoir réfléchir sur l’alimentation de demain. Ensemble, nous pouvons créer une nouvelle énergie» précise Eric Thirouin. Le Tokamak s’est réunit mercredi 23 mai à la coopérative de Boisseaux. « Les participants au Tokamak se sont rendus compte qu’il y a une attente de plus en plus importante de la part du consommateur sur ce qu’il y a de « beau » dans les produits » avoue le coprésident de l’Open.

En 2018, le forum de l’Open Agrifood se veut plus intuitif. Les deux journées devraient se dérouler au même endroit, au Centre de Conférences d’Orléans. Les ateliers passeront de 40 à 9 pour favoriser l’échange et assurer aux animateurs une certaine participation. « Les ateliers fonctionnent. Nous avions en 2017, une moyenne de 13 personnes par atelier. Le problème c’est qu’à certains, ils étaient 3 et d’autres 25… » justifie Eric Thirouin. En 2018, l’Open Agrifood va aussi renforcer la convivialité et l’échange.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité