Aller au contenu principal

La belle vie de Gil Alma

Enfant, Gil Alma ne savait pas ce qu’était le métier de comédien. Aujourd’hui, il tourne dans toute la France avec son one-man show « La vie est belle ».

« Cette interaction avec le public, c’est une vraie décharge d’adrénaline, ça fait du bien ! »
« Cette interaction avec le public, c’est une vraie décharge d’adrénaline, ça fait du bien ! »

Il aurait pu être poissonnier, comme l’avait été son arrière-grand-mère.

Mais celui qui a choisi son pseudonyme — Gil Alma — dans la station de métro « Alma-Marceau » à Paris en se disant qu’avec Sophie Marceau, il y aurait aussi Gil, est devenu comédien grâce au hasard de la vie. « Acteur, ce n’est pas un rêve d’enfant. Je ne savais même pas ce que c’était, un comédien ! »

Au lycée, Gilles Bongibault de son vrai nom, aimait faire le clown et « mes potes m’ont dit de faire du théâtre, alors je les ai écoutés ».

Après le lycée et un baccalauréat passé deux fois, il suit les cours de théâtre de Frédéric Jacquot à Paris et, en parallèle, travaille en poissonnerie.

Dans les années 2000, il apprend le métier d’acteur studio à Montrouge (Hauts-de-Seine). « J’ai découvert des choses sur moi-même, je me suis confronté à la véracité des sentiments avec la méthode Stanislavski. Là, je me suis dit : je tente le coup. Alors j’ai arrêté le métier de poissonnier et j’ai décroché le statut d’intermittent », confie l’acteur incarnant le rôle d’Alain Stuck Becker depuis 2012, un des personnages principaux de la série « Nos chers voisins », sur TF1.

En 2003, il débute alors la figuration, joue dans des films, des séries et publicités, fait des animations en grandes surfaces : « Tout ce qu’il y avait, je prenais. J’ai toujours tout fait pour être comédien à plein temps. Mon premier gros cachet a été une publicité pour du boudin noir ! » 

Entre 2008 et 2009, tout s’est enchaîné : il a joué dans la série « Tongs et paréos » sur M6, dans le film « Eden à l’ouest » de Costa-Gavras et dans « Vilaine » avec Marilou Berry.

À 36 ans, il retrouve la scène avec son one-man show « La vie est belle » : « On met du bonheur dans la tête des gens et cette interaction avec le public, c’est une vraie décharge d’adrénaline, ça fait du bien ! »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité