Aller au contenu principal

La Cafo fête ses 30 ans

Une centaine de personnes ont célébré les 30 ans de la Coopérative agricole des fermiers de l’Orléanais (Cafo), lors de son assemblée générale annuelle le 7 juin à Ouzouer-le-Marché.

Vendredi 7 juin, la Coopérative agricole des fermiers de l’Orléanais (Cafo) a invité ses adhérents à célébrer ses trente ans lors de son assemblée générale au sein de ses locaux à Ouzouer-le-Marché.

Avec fierté et émotion, la présidente, Blandine Terrier a retracé toute l’histoire de la coopérative, de sa création, en 1989, à aujourd’hui.

«  La Cafo est issue d’un groupe d’éleveurs de volailles dont la volonté est de sans cesse progresser dans une production de volailles qualitatives, avec un juste prix pour l’éleveur  », a remarqué la présidente, qui est revenue sur les moments clés du groupe, positifs (obtention de l’IGP Volailles fermières de l’Orléanais en 1992) comme négatifs (grippe aviaire, redressement judiciaire, ou encore fermetures d’abattoirs).

«  Ma devise a toujours été Transparence, honnêteté, ténacité et équité, a-t-elle proclamé. Même si on a eu peur, on a réussi à remonter la pente… Or c’était loin être gagné, comme quoi quand on joue le collectif, quand on est tous à y croire, et que l’on ne baisse pas les bras, on fait des miracles  !  »

Bien que la Coopérative ait connu de «  grosses turbulences  », elle est actuellement dans une situation «  positivement stable voire croissante  », comptant quatre salariés et 98 producteurs adhérents, avec une surface totale de production de 92 300 m2 de bâtiments et 260 ha de parcours, pour un chiffre d’affaires annuel d’environ onze millions d’euros.

«  La Cafo représente 85  % des volailles fermières de l’Orléanais et plus de 85  % du parc est établi en Région Centre-Val de Loire, a précisé le directeur général, Jean-Pierre Cattin. Nous produisons neuf types de volailles Label rouge et la quasi-totalité de la production est abattue dans la région  ».

Toujours à la recherche de nouveaux éleveurs, afin de répondre à la demande croissante, la Cafo conduit des démarches engagées comme l’approvisionnement majoritaire auprès des partenaires régionaux (90  % de l’aliment), la commercialisation locale des productions et le développement de la distribution d’une gamme de volailles avec une identité régionale.

«  La filière avicole est compliquée, perpétuellement en mouvance, à nous de savoir évoluer, rebondir pour s’adapter. C’est vous qui faites le chemin de demain et si vous ne vous engagez pas d’autres le feront à votre place, a lancé la présidente, qui cherche quelqu’un pour lui succéder d’ici quelques années. On a des projets, j’ai des idées, peut-être qu’il y a des choses qui vont changer, mais ce qui est sûr c’est que ça sera toujours dans l’intérêt de tous ».

Afin de marquer cet anniversaire, chaque invité est reparti avec un superbe tablier blanc estampillé « Cafo 1989-2019 ». Un cadeau qui symbolise la future participation de Blandine Terrier, en tant qu’éleveuse, à la finale de l’émission Top chef début juillet, qui sera diffusée cet été sur M6.

Une opération qui a pour but de présenter au chef Philippe Etchebest et aux téléspectateurs la volaille Patte bleue, tout en faisant la promotion des volailles fermières de l’Orléanais.

Doriane Mantez

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
À Ablis (Yvelines), le 26 avril. Claire Perrot-Léquippé s'est lancée dans la production d'asperges en 2019.
À Ablis, la famille Perrot-Léquippé redonne vie aux asperges de Simon
Agriculteurs depuis des générations à Ablis (Yvelines), la famille Perrot-Léquippé s'est lancée dans la production d'asperges…
Publicité