Aller au contenu principal

La charte de valeurs en cours de signature

Le 22 février, une réunion organisée par la FDSEA et JA 41 a permis de faire le point sur les actions en cours pour la défense des producteurs de lait.

Avec l’arrêt des quotas laitiers et la création d’organisations de producteurs (OP), 2015 a été une année de bouleversements pour la filière laitière.

À ce titre, la section bovins lait de la FDSEA et JA 41 a organisé une réunion le 22 février à Épuisay.

« Il est hors de question que le producteur soit la variable d’ajustement : il faut qu’une partie de la valeur soit redistribuée aux producteurs si l’on veut que la filière soit pérenne », explique Bruno Verkest, vice-président de la Fédération nationale des producteurs de lait.

Dans ce contexte de crise laitière, ce travail à long terme se traduit notamment par la création de la charte de valeurs déjà signée par la majorité des distributeurs et en cours de discussion avec les transformateurs.

Les objectifs de ce texte sont d’aboutir au partage équitable du risque de volatilité et à une meilleure information du consommateur.

Cela passe par des relations commerciales plus fluides et transparentes, la création de valeur ajoutée pour tous les acteurs de la chaîne alimentaire, une meilleure adéquation entre le prix payé et la gamme de produits laitiers proposés à la vente, l’indication de l’origine du lait...

« Cette charte, qui n’est pas un cahier des charges supplémentaire, nous voulons la faire vivre. Les engagements pris pourront faire l’objet d’un bilan à mi-parcours réalisé par le tiers de confiance désigné dans le cadre de la charte », souligne Bruno Verkest.

Cette réunion a donc permis d’évoquer les actions en cours et l’évolution de l’interprofession, le Cniel, qui voit sa compétence de négociation des prix transférée aux OP.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité