Aller au contenu principal

La Communauté de communes des Collines du Perche vers un projet de territoire commun

Plus de 80 personnes ont assisté à la restitution publique du diagnostic agricole dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) de la Communauté de Communes des Collines du Perche (CCCP).

Par délibération en date du 3 décembre 2015, la Communauté de communes des Collines du Perche s’est engagée à l’élaboration d’un Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) couvrant l’intégralité de son territoire, afin de construire un projet de développement du territoire pour les quinze années à venir.

Vendredi 20 janvier à la grande salle de Cormenon, les agriculteurs, élus, associations, habitants se sont réunis pour la présentation de la première étape de ce projet.

« Tous les habitants de nos seize communes, tous les acteurs, toutes les forces vives sont invités à participer activement à la construction de notre projet de territoire » a rappelé Jean Léger, président de la CCCP.

Cela fait déjà plusieurs mois que l’élaboration de ce document d’urbanisme est en cours. Il permettra de fixer le zonage du foncier et les règles en matière de droit du sol.

Cette première phase de diagnostic du PLUi touche à sa fin avec cette présentation du diagnostic de territoire et de l’état initial de l’environnement.

Après avoir rappelé les objectifs, ainsi que la méthode de travail et de concertation, le portrait de l’agriculture du territoire a été dressé. Des points faibles comme la fragilité des filières d’élevage mais aussi des points forts avec la part importante de l’activité agricole, 15 % de la population active. 

Dans un deuxième temps, les enjeux du futur document d’urbanisme pour la profession agricole ont été relevés : ne pas entraver la circulation des engins, permettre le développement et la diversification des exploitations, assurer la bonne cohabitation entre monde agricole et riverains ou encore maintenir un réseau de haies tout en conservant des îlots agricoles fonctionnels.

Enfin des propositions ont pu être formulées.

Le président a conclu « le PLUi ne se fera pas contre, mais avec la profession agricole, en prenant en compte l’intérêt général du territoire ».

Il s’agit pour l’instant d’un état des lieux. Les enjeux ressortis vont nourrir la réflexion des élus pour construire le projet de territoire lors de la prochaine phase.

Des ateliers participatifs seront à nouveau organisés pour tous les habitants les 24 et 25 février.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Publicité