Aller au contenu principal

« La coopération au service du circuit court »

Frédéric Gond, céréalier d’Axéréal, et Jean-Louis Chevalier, vigneron et président de la cave de Montlouis, croient en l’esprit de la coopération agricole et le montrent en participant à l’approvisionnement du magasin Mon panier tout près, situé à Saint-Gervais-la-Forêt.

Le mardi 3 novembre, à Saint-Gervais-la-Forêt. Frédéric Gond et Jean-Louis Chevalier s’engagent pour le « produire local ».
Le mardi 3 novembre, à Saint-Gervais-la-Forêt. Frédéric Gond et Jean-Louis Chevalier s’engagent pour le « produire local ».

Horizons : Le magasin Mon panier tout près a ouvert ses portes le 4 novembre dernier à Saint-Gervais-la-Forêt. Comment est venue l’idée ?

Jean-Louis Chevalier : Mon panier tout près est le résultat d’une réflexion d’un groupe d’adhérents de différentes filières de la coopération Centre. Un noyau a voulu aller plus loin et le projet s’est construit peu à peu. L’idée est se mettre à la porté du consommateur pour favoriser le circuit court et ainsi recréer le lien entre producteur et consommateur. À travers ce magasin, nous pouvons parler de qui l’on est et de ce que l’on sait faire.

Quelle est la volonté derrière cette démarche ?

Frédéric Gond : L’agroalimentaire a souvent une mauvaise image. Ce magasin, créé par onze coopératives de la région Centre, a pour objectif de la démystifier et de montrer que les produits, ici issus des producteurs de ces coopératives, sont le fruit d’un travail.

J.-L. C : Des animations et des dégustations seront organisées pour créer une relation de proximité. Le prochain objectif est de réapprendre au consommateur à acheter les produits de saison.

Appartenir à une coopérative, cela vous apporte quoi ?

F. G. : À mon sens, les coopératives permettent de se mutualiser, de travailler ensemble et de connaître ce qui se passe tout au long de la chaîne de transformation jusqu’au produit final. Pour mon exploitation, c’est un outil indispensable : je sais que mon produit va être valorisé et que je vais être payé. C’est une assurance d’un débouché et d’une garantie financière. Je suis assez fier de participer à cet élan coopératif et de participer à ce projet de magasin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité