Aller au contenu principal

La coopérative 110 Bourgogne alerte sur les taux de protéines des blés

Le président de 110 Bourgogne, Gérard Delagneau, relaye les inquiétudes des acheteurs.

Auxerre, vendredi 6 décembre. Gérard Delagneau, président de 110 Bourgogne souligne : "Notre coopérative se positionne clairement sur des projets d’avenir qui nous permettront de relever les défis du futur".

Une collecte 2012 qui s’élève à  465 458 tonnes dont la moitié en blé et qui a été fortement marquée par les aléas climatiques, des teneurs en protéines en forte baisse pour le blé -11,2 % soit un recul de 0,6 point-, un chiffre d’affaires approvisionnement en hausse (+7,5 %) en raison de la pression maladie au printemps et un retour à la normal pour les engrais et un résultat net du groupe qui atteint les 2,4 millions d’euros. Telles sont les grandes caractéristiques de l’exercice 2012-2013 de la coopérative 110 Bourgogne présentées le vendredi 6 décembre à Auxerre lors de l’assemblée générale. « Nos clients meuniers de France et de l’Arc méditerranéen ont des exigences en matière de protéines des blés. Depuis deux campagnes, nos blés arrivent souvent en dessous du seuil fatidique de 11 % de protéines. Nous sommes entrain de perdre des marchés que nous avons mis des années à conquérir. L’objectif des agriculteurs est de produire en répondant au cahier des charges de nos clients tout en respectant l’environnement. La réglementation actuelle nous conduit dans l’impasse. Des solutions doivent être trouvées », a insisté Gérard Delagneau, président.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Le 16 novembre, à Chartres. Les Universités du soir de la Chambre sur la certification HVE ont été retransmises en direct sur Youtube.
La certification HVE fait le plein
La chambre d'Agriculture a consacré, le 16 novembre, ses 28es Universités du soir au thème de la certification HVE en grandes…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
Charlin Hallouin : « J’aime tester en mesurant les risques	».
Charlin Hallouin, céréalier et producteur d’oléagineux
Installé en grandes cultures à Danzé, Charlin Hallouin produit des céréales et des oléagineux. Le président de JA 41 fabrique son…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Publicité