Aller au contenu principal

La crise de l’immobilier est derrière nous

La compagnie des notaires d’Eure-et-Loir a organisé le 14 septembre à Chartres, son traditionnel point des tendances de l’immobilier.

Le marché de l’immobilier reprend de la vigueur, constatent les notaires d’Eure-et-Loir qui ont organisé le 14 septembre à Chartres, leur point annuel sur les tendances du secteur.

« La tendance est la même pour tous les types de biens et tous les secteurs, l’évolution des volumes de vente est positive, autour de 1 % », a ainsi pointé Me Valérie Penin-Frilley.

Sur l’agglomération chartraine par exemple, le prix médian d’un appartement ancien s’élève à 2 090 euros le mètre carré soit une hausse de 1,4 % : « et pour la première fois, il est le plus haut de la région », a souligné Me Louis Marceul.

La tendance est la même en zone rurale.

De fait, les notaires ont noté que les maisons qui avaient du mal à partir ces dernières années se vendaient désormais.

Ils pointent cependant l’absence d’appartements neufs hors agglomération chartraine, alors qu’il y aurait un marché, ne serait-ce que pour des agriculteurs qui en auraient besoin pour leur retraite, en particulier dans le Perche.

Par ailleurs, le marché des terrains à bâtir est toujours aussi atone, les coûts de construction étant prohibitifs pour les jeunes ménages...

De son côté, le marché des terres agricoles est toujours aussi actif, tendu, il y a peu de terres libres et les prix montent — jusqu’à quinze mille euros par hectare. La catastrophique récolte de 2016 n’a eu ici aucun impact.

Retrouvez sur cette plate-forme les données du marché de l’immobilier. Les données générales sont gratuites, demander plus de précision est payant.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité