Aller au contenu principal

Territoire
La FDC 45 veut aider à l’entretien des zones humides du territoire

Le 25 juillet, la Fédération départementale des chasseurs a organisé une demi-journée de démonstration pour faire tester aux associations de chasse spécialisées un engin conçu pour l’entretien de zones humides.

Afin de répondre à des enjeux techniques et environnementaux, la Fédération des chasseurs (FDC) du Loiret a convié l’association départementale des chasseurs d’oiseaux migrateurs et les chasseurs de Loire à une rencontre avec l’entreprise Innovations et paysage. Grâce à un porte-outils mono-axe pouvant être équipé d’une trentaine d’accessoires et de plusieurs types de roues adaptables au terrain, l’entreprise propose une solution pour l’entretien des zones humides. « Aujourd’hui, ce type de matériel ne se trouve pas sur le marché local, explique Sylvain Devillard, technicien à la FDC45 en charge du dossier migrateur. Via cette demi-journée, nous souhaitons trouver un moyen de mettre à disposition cet outil et surtout de créer un premier contact entre les associations locales et l’entreprise. »

Proposer un outil en local

Les associations de chasse sont régulièrement amenées à préserver des espaces naturels. Par exemple, les chasseurs de Loire ont remis en état certains bords de Loire en coupant une partie arbustive. Les chasseurs d’oiseaux migrateurs du Loiret se lancent quant à eux dans des travaux de bordures d’étangs. Pour entretenir ces espaces, les associations doivent utiliser des engins spécifiques « légers pour ne pas détériorer les sols ou s’enliser », précise Sylvain Devillard. Ces engins doivent être facilement transportables « pour ne pas créer de chemin d’accès » pouvant servir à d’autres promeneurs malintentionnés. Pour répondre à ces problématiques, la FDC 45 a donc sollicité l’entreprise Innovations et paysage pour qu’elle présente son matériel de 150 kg. « Avec ce porte-outil et ses accessoires nous pouvons faucarder la matière, l’exporter et broyer toute la végétation non-entretenue depuis un voire deux ans, souligne Bruno Del Din, représentant de l’entreprise. C’est une machine très simple d’utilisation. » Durant cet après-midi cinq accessoires ont été présentés et testés par les membres des différentes associations : une barre de coupe, un andaineur, une presse, un broyeur et un gyrobroyeur. Si cette démonstration convainc, la FDC 45 envisagera une acquisition partenariale ou la location d’une machine. Pour ce qui est du suivi local, l’entreprise travaille avec Équip’jardin qui sera en mesure de répondre aux problématiques liées à l’entretien technique du matériel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité