Aller au contenu principal

La ferme de Viltain se dote d’une nouvelle laiterie

À Jouy-en-Josas (Yvelines), la ferme de Viltain a inauguré sa toute nouvelle laiterie.

À Jouy-en-Josas (Yvelines), le 1er octobre. Le gérant de la ferme de Viltain, Benoît Dupré, a inauguré la nouvelle laiterie aux côtés de sa sœur, Guillemette des Courtils, et son beau-frère, Olivier des Courtils.

Exploitation emblématique des Yvelines, la ferme de Viltain à Jouy-en-Josas vient d’asseoir encore un peu plus sa pérennité. Jeudi 1er octobre, les gérants, Benoît Dupré et sa sœur, Guillemette des Courtils, ont inauguré la nouvelle laiterie de la ferme où arrivera le lait des trois cent cinquante vaches de l’exploitation. 

« Auparavant, certains de nos produits étaient fabriqués sur un autre site », a expliqué Benoît Dupré : « Désormais, la fabrication de nos fromages frais, des yaourts et du lait fermenté est rapatriée à la ferme. Nous produisons plus de trente recettes différentes. Le plus grand changement se passe du côté des yaourts car notre nouvelle conditionneuse peut sortir deux mille pots à l’heure. » 

Durant l’inauguration, le gérant de cette ferme qui emploie quarante-deux personnes a expliqué être confiant en l’avenir malgré les tourments rencontrés par le monde agricole. 

« En 1954, mon grand-père a conseillé à mon père de vendre la ferme car le prix du lait chutait. Mon père a refusé et a pris le parti de le transformer et de le vendre lui-même. C’est fou comme les époques se ressemblent », a lancé Benoît Dupré, avant de poursuivre : « Nous sommes certains de rester agriculteurs et éleveurs pendant encore longtemps. D’une part car nous avons désormais la certitude que ces terres, sur le plateau de Saclay, seront sauvegardées et, d’autre part, parce que le consommer local n’est pas une mode passagère. Il y a une réelle attente de consommateurs d’avoir accès à des produits locaux de qualité. »

Si la boutique de vente directe à la ferme permet à Benoît Dupré de faire ce constat et d’être aussi confiant, elle n’est pas le seul exemple. Le conseil départemental des Yvelines a récemment passé commande à la ferme de Viltain pour la fourniture régulière de yaourts dans les cantines des collèges.

L’occasion était donc parfaite pour la famille de faire un appel du pied aux élus présents des Yvelines et de l’Essonne : « Il reste encore des emplacements et des prises électriques vacantes dans la laiterie. Ceci en vue d’une deuxième tranche de travaux pour l’équiper encore davantage avec de nouvelles machines, selon l’évolution de notre activité. »

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Une houblonnière a germé dans le Loiret
À Léouville, dans le Loiret, deux agriculteurs se sont lancé le défi de faire sortir de terre une houblonnière. Rencontre avec…
Publicité