Aller au contenu principal

La Ferme des Guillemeaux développe sa production

À tout juste un an, le laboratoire de transformation de la Ferme des Guillemeaux à Langon cherche à développer ses partenariats pour répondre à la demande des clients.

La gamme de produits du laboratoire de transformation de la Ferme des Guillemeaux s’est étoffée depuis sa création il y a un an.
La gamme de produits du laboratoire de transformation de la Ferme des Guillemeaux s’est étoffée depuis sa création il y a un an.

Après un an d’existence, le laboratoire de transformation de la Ferme des Guillemeaux, tenu par Magali et Axel Masson à Langon, a vu sa production destinée à la vente directe augmenter : le volume est passé de deux à trois vaches par mois et vingt veaux à l’année.

« Nous avons deux cents mères limousines et tous nos bovins sont nés, élevés et engraissés ici », précise Magali.

Les bas morceaux des carcasses, livrés par l’abattoir de Vendôme, étaient au départ transformés uniquement en saucisse. Aujourd’hui, la fabrication a évolué et l’on trouve de la sauce bolognaise ou du chili con carne.

L’EURL a également intégré une nouvelle viande : le porc. Élevé par un agriculteur voisin, un porc et demi par semaine est livré par l’abattoir de Valençay (Indre) et transformé en pâté, rillettes, boudin et jambon.

« Nous évitons d’utiliser des additifs pour la préparation de charcuterie et la fabrication de saucisses. La conservation est donc moins longue et la couleur de nos saucisses est différente de celles que l’on trouve en supermarché. C’est une difficulté en plus mais c’est vraiment une conviction personnelle. Il suffit de l’expliquer aux clients », avance l’agricultrice.

Tous les produits de la Ferme des Guillemeaux sont vendus sur place, en barquette et sous-vide, mais aussi à un restaurant de Mennetou, au Baladodrive de Blois et à quelques cantines scolaires.

« Nous faisons également des prestations. Maintenant que nous avons une gamme de produits assez étoffée, nous aimerions travailler davantage avec la restauration collective. Et je pense que pour y arriver, il faut que l’on se regroupe avec d’autres agriculteurs afin de faciliter les livraisons et de proposer un panier varié », souligne Axel Masson.

Après un an d’exercice, l’entreprise a trouvé son équilibre financier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité