Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année

Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 septembre.

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
© Hervé Colin - Photo d'archives

Après une année 2020 très blanche, le syndicat Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir tenait vraiment à organiser sa Fête de l'agriculture cette année. Mais il a fallu batailler : « Nous avons eu du mal à obtenir l'accord à cause du contexte sanitaire, d'une part, et de la proximité de deux data centers, ceux d'Orange et du Crédit agricole, d'autre part », témoigne le président du syndicat, Alexandre Plateau.

Réunion à la préfecture

Tout a été tranché lors d'une ultime réunion qui s'est déroulée à la préfecture la semaine passée. Étaient présents des représentants d'Orange et du Crédit agricole, les pompiers, les gendarmes, la police, sous la houlette du secrétaire général de la préfecture. « Nous avons dû retravailler nos plans pour que cela convienne à tout le monde. Il fallait tenir compte des aspects sanitaires et sécuritaires », souligne Alexandre Plateau.

Pour Jeunes agriculteurs, maintenir la Fête était crucial pour les adhérents et la cohésion du syndicat. Et cette édition, à proximité de Chartres, est aussi une opportunité : « Ça va nous permettre de dialoguer avec le grand public. Il y a de nombreuses thématiques en discussion, comme les produits phytosanitaires, l'usage de l'eau… Nous invitons les Chartrains à venir échanger avec nous. Il s'agit aussi de leur faire comprendre ce qu'est le métier d'agriculteur et tout ce qui gravite autour ».

En tout cas, le syndicat sait qu'il va pouvoir compter sur l'ensemble de ses partenaires qui ont tous promis d'être là.

Organisation collective

Comme en 2019, mais pour d'autres raisons, cette édition sera organisée par l'ensemble des JA du département. Elle aura lieu sur un terrain mis à leur disposition par Chartres métropole, entre Amilly et Mainvilliers, à proximité de la rocade. « La communauté de communes est un gros partenaire pour cette occasion, note Alexandre Plateau. Nous aimerions communiquer sur le fait que si elle grignotte des terres agricoles pour son urbanisation, elle essaie de le faire le moins possible… ».

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Publicité