Aller au contenu principal

Exposition
La Foire de Poissy se redécouvre

Une exposition inédite raconte la prestigieuse Foire aux bestiaux de Poissy (Yvelines). L’occasion de redécouvrir un pan de l’histoire de la ville.

C’est une exposition pas bête du tout ! Jusqu’au 6 novembre, la Maison de fer à Poissy (Yvelines) accueille l’exposition Bestiaux la Foire ! Quand Poissy nourrissait Paris. Organisée comme une rétrospective, l’exposition lève le voile sur une foire aujourd’hui oubliée. Datant au moins du XIe siècle, la foire de Poissy a été pendant longtemps l’une des plus importantes de la région. Couplée au marché, elle a alimenté pendant de nombreuses années la capitale en bestiaux. Ainsi, on a pu compter jusqu’à 3 000 bœufs, 1 000 veaux ou encore 8 000 moutons à la journée. Déjà au XIIIe siècle, la place commerciale florissait, et ce jusqu’à la fin du XIXe siècle. La foire était si importante qu'elle est devenue une véritable plaque tournante du marché bovin. En 1884, le marché aux bestiaux est définitivement supprimé pour s’installer avec celui de Sceaux à la Villette, à Paris. Celui-ci a été détruit à son tour en 1974, au profit de nombreux équipements culturels. La foire était tellement importante qu’elle a laissé de nombreuses traces à Poissy, à commencer par la nomenclature des rues. L’exposition regroupe différentes illustrations de cette époque, dont une photographie de 1865, ainsi que des objets témoignant de ce riche passé, désormais révolu.

Une mise en valeur du patrimoine local

L’exposition se complète avec une visite autour de la halle du marché, qui a été construite il y a deux cents ans. Des panneaux font découvrir la place telle qu’elle était au cours du XIXe siècle.

Cette exposition permet également de resituer la place centrale de Poissy dans l'histoire de l'agriculture. Si la compétition a aujourd'hui lieu à Paris, c'est ici qu'est né l'ancêtre du Concours général agricole, originellement Concours d'animaux gras de Poissy, en 1844.

Inauguré il y a un an et demi, le centre culturel prend place dans la Maison de fer. La demeure a été construite à la fin du XIXe siècle, en mêlant différents métaux. Ayant subi de nombreux dommages lors de la tempête de 1999, elle est finalement reconstruite à l’identique par la mairie de Poissy, au titre de son ­caractère exceptionnel.

+ d'infos :

Maison de fer, 2 ter allée des Glaïeuls à Poissy. Ouvert les mercredis, samedis et dimanches de 13 heures à 18 heures. 2 euros, tarif réduit à 1 euro sous conditions. Gratuit le premier dimanche de chaque mois.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité