Aller au contenu principal

La Fop se dit prête à une nouvelle base de paiement de l’huile

La Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux (Fop) s’est dite prête le 6 avril au paiement de la graine de colza selon une base 42 % (et non 40 %) de teneur en huile, comme voulu par le transformateur Saipol (Avril).

«On n’est pas opposés à l’évolution des pratiques commerciales», a déclaré à Agra Presse le président Gérard Tubéry, précisant qu’un conseil d’administration le 13 avril abordera le sujet. «C’est l’occasion d’un débat plus global sur la répartition de la valeur ajoutée tout au long de la filière.» Le contrat Euronext (ex-Matif) fait aujourd’hui référence pour le paiement de la graine de colza, avec des spécifications comportant une teneur en huile de 40 %. Saipol lui reproche un fort décalage par rapport au marché physique. «Le Matif est le seul marché au monde qui affiche un écart de 8 à 10 % sous le prix réel » de la graine de colza, affirme Jean-Philippe Penet, directeur commercial de la filiale d’Avril. D’après ses calculs, le passage d’une base 40 à 42 % pour la teneur en huile réduirait de 3 points la différence. «Tous nos achats de colza 2016-17 sont réalisés sur une base 42 %» d’huile, a-t-il indiqué. Saipol revendique 54 % de la collecte française de colza transformée.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité